Résistance Identitaire Européenne

Honneur et Fidélité

venner

 

Le 21 mai 2013 Dominique Venner a choisi son départ, à la romaine, pour donner un signe d’espérance et de confiance aux jeunes générations, afin qu’elles mettent leurs pas dans les siens.

Depuis, chaque 21 mai, nous sommes quelques-uns, hommes et femmes de Fidélité, à allumer chez nous une bougie rouge.

Nous n’oublions pas que certains chrétiens ont cru bon de cracher sur la mémoire de Dominique Venner, quelques heures après sa mort. Ils se sont ainsi déshonorés à jamais, tout comme ceux qui acceptent de côtoyer ces gens-là.

Mais laissons ces cloportes là où ils sont. Ce qui compte, c’est de porter en nous et de transmettre le viatique que nous laissé Dominique. Ecoutons-le une fois de plus.

« Vivre selon la tradition, c’est se conformer à l’idéal qu’elle incarne, cultiver l’excellence par rapport à sa nature, retrouver ses racines, transmettre l’héritage, être solidaire des siens. Cela veut dire également chasser de soi le nihilisme, même si l’on sacrifie en apparence aux normes pratiques d’une société qui lui est asservie par le désir. Cela implique une certaine frugalité afin de se limiter pour se libérer des chaînes de la consommation. Cela signifie retrouver la perception poétique du sacré dans la nature, l’amour, la famille, le plaisir et l’action. Vivre selon la tradition signifie encore donner une forme à son existence en se prenant pour juge exigeant, le regard tourné vers la beauté réveillée de son cœur, plus que vers la laideur d’un monde en décomposition ».

 

Pierre VIAL

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites