Résistance Identitaire Européenne

CHAOS ETHNIQUE À BORD DE L'OCEAN VIKING

ocean viking

Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l’équipage… SOS Méditerranée a annoncé que depuis 24 heures, « la situation à bord (NDLR: de l’Ocean Viking) s’est détériorée au point que la sécurité des 180 rescapés et de l’équipage ne puisse plus être garantie », obligeant le navire « humanitaire » à se déclarer en état d’urgence.

Dans son communiqué, SOS Méditerranée alerte sur « la détérioration rapide de l’état psychique de certains des rescapés à bord ». Un groupe de 44 personnes se trouve en effet « en besoin d’assistance urgente », car certains de ses membres « sont dans un état de détresse psychologique aiguë, manifestant l’intention de porter atteinte à leur intégrité physique et à celle d’autres personnes à bord, y compris des membres d’équipage, ou faisant état d’idées suicidaires ».

Chaos ethnique à bord

Selon Le Point, depuis jeudi, plusieurs bagarres ont éclaté, principalement entre groupes ethniques, et six tentatives de suicide ont été recensées. Le pont est désormais divisé en plusieurs groupes: une majorité de migrants, environ 130, qui patientent dans le calme en attendant de pouvoir rejoindre les rives de l’Europe après avoir fui la Libye; une minorité agitée, pour laquelle SOS Méditerranée a demandé dans l’après-midi une évacuation médicale pour raison de « détresse psychologique aiguë », 44 Tunisiens, Marocains et Egyptiens; entre ces deux groupes, l’équipe de l’ONG, en combinaison orange, qui a dû doubler ses effectifs sur le pont pour des raisons de sécurité. Depuis vendredi, c’est aussi l’équipage qui est visé par ces menaces – parfois de mort -, émanant d’un même groupe, rapporte encore Le Point.

(…) Le Point / Franceinfo

vu sur TV Libertés

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites