SCHISTES BITUMINEUX : Le vrai combat ne fait que venir.

Publié le . Publié dans Ile-de-France

Communiqué de l'association "TERRE BRIARDE"

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


SCHISTES BITUMINEUX : Le vrai combat ne fait que venir.

INVESTISSEMENTS MASSIFS CONTRE DEFENSEURS DE l'ENVIRONNEMENT.

Portés par l'inflation du baril, les compagnies pétrolières ExxonMobil, Shell BP Total et Chevron ont tour à tour annoncé d'excellents résultats trimestriels cette semaine

Elles s'apprêtent à " investir massivement dans l'exploitation des schistes bitumineux"( gaz et huile de schiste)

C'est une bonne semaine qui se termine pour les grandes compagnies pétrolières.    Exxon Mobil, Shell et BP ont annoncé d'excellents résultats trimestriels, portés par l'inflation du baril. Vendredi, Total et Chevron ont complété cette liste de «superprofits»: le groupe  TOTAL dégage un résultat net de 3,9 milliards d'euros.   au moment où les prix des carburants volent de record en record. Actuellement, le litre de super sans plomb 95 coûte en moyenne en France 1,53 euro.   Christophe de Margerie,  a déclaré que le cap des 2 euros était dans l'ordre des choses.Mais l'envolée des cours n'est pas la seule responsable de la santé éclatante des groupes. D'ici à la fin de l'année, le groupe français veut se délester de 20% de sa capacité de raffinage par rapport à 2007 ce qui signifie que l'automobiliste français devient un peu plus l'otage des restructurations spéculatives des compagnies anglo-saxonnes.

 

Investissements massifs

«Outre la reprise de l'activité, les majors tirent les bénéfices des importants programmes de restructuration qui ont été menés l'année dernière.

Fortes de ces bonnes performances  , les majors du pétrole vont ouvrir à nouveau les vannes des investissements, . L'essentiel des efforts sera concentré en l'amont, dans plusieurs projets de grande envergure.

Chez Total, le budget dédié aux investissements, tous segments confondus, atteint 20 milliards de dollars pour 2011. De son côté, ExxonMobil, le leader mondial du secteur, a fixé une enveloppe annuelle oscillant entre 33 et 37 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années.

Parmi les projets les plus gourmands en capitaux, on recense notamment l'exploitation des huiles lourdes: ces fameux schistes bitumineux qui cristallisent l'opposition des défenseurs de l'environnement.

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites