Résistance Identitaire Européenne

Alstom : une affaire d'État ? (vidéo)

24 avril 2014, le gouvernement français apprend par surprise la vente de la branche énergie d’Alstom à l'américain General Electric, soit les trois quarts du groupe.

Après deux mois d’intense bataille politique, le ministre Arnaud Montebourg arrive à trouver un accord qui sauve les intérêts français.

Pourtant, des zones d’ombre subsistent : arrestations aux Etats-Unis, affaires de corruption et conflits d’intérêts ont scellé un accord qui n’est pas si clair que cela. Et c’est finalement l’indépendance énergétique et militaire de la France qui pourrait être remise en question.

 

Vidéo à voir sur https://www.guerrefantome.com/

Imprimer E-mail

EDITORIAL - TP MAG N°73 (Ελληνική έκδοση)

Η ΔΗΜΟΚΡΑΤΙΑ ΕΝΑΝΤΙΟΝ ΤΟΥ ΛΑΟΥ

 

Ο σεβασμός της λαϊκής βούλησης όπως αυτή εκφράζεται από την εντολή την οποίαν δίνει ο λαός στις εκλογές, αποτελεί μια θεμελιώδη αρχή επί της οποίας στηρίζεται –θεωρητικά- η δημοκρατία και ο κοινοβουλευτισμός. Η αρχή αυτή συστηματικά απαξιώνεται και ολοένα και περισσότερο καταπατάται, εν μέσω μιας αυξανόμενης ρητορικής περί «δημοκρατίας» και «δικαιωμάτων». Η καταστρατήγηση της λαϊκής εντολής με το ΟΧΙ του Ιουλίου 2015, και η δικτατορική φίμωση της τρίτης πολιτικής δυνάμεως της χώρας από τα ίδια τα Δημόσια ΜΜΕ αλλά και υπουργούς των κυβερνήσεων Δεξιάς και Αριστεράς, είναι μια ατράνταχτη απόδειξη. Τα όσα όμως συμβαίνουν στα καθ΄ ημάς, δεν είναι πρωτότυπα αλλά μέρος ενός ευρύτερου σχεδίου , με το οποίο κλείνει η επίφαση δημοκρατίας όπως γεννήθηκε από την αιματοβαμμένη Γαλλική Επανάσταση. Ο Γάλλος καθηγητής Ιστορίας Πιερ Βιάλ, και προσωπικός φίλος του αείμνηστου Ντομινίκ Βενέρ, περιγράφει στο άρθρο που ακολουθεί και δημοσιεύουμε κατ’ αποκλειστικότητα, την κατάσταση που πηγαίνει να επιβληθεί στην Γαλλία. Πραγματικά αποκαλυπτικό. 

…………..

Να που ήρθε η εποχή που πέφτουν τα νεκρά φύλλα. Να που ήρθε η εποχή που πέφτουν οι ψευδαισθήσεις.

Ο Μακρόν θεωρεί τον εαυτό τουέναν ιδιοφυή θαυματοποιό.  Εντούτοις, έχουν αρχίσει να ανοίγουν τα μάτια τους οι καλοί άνθρωποι, αυτοί οι αφελείς Γαλάτες που είχε υπνωτίσει χάρις στιςτεχνικές της ψυχικής προετοιμασίας που εφαρμόζουν όσοι τον εγκατέστησαν στο Μέγαρο των Ηλυσίων με την κινητοποίηση ΟΛΩΝ των μέσων ενημέρωσης με τα ριγέ γιλέκα. Ενώ ο Μακρόν παριστάνει τον ωραίο στην Σύνοδο του ΟΗΕ, προσποιούμενος ότι  δίνει μαθήματα ηθικής σε όλη την Γη, ένας γλυκόπικρος άνεμος σηκώνεται στη Γαλλία. «Η κατώτερη τάξη», ο εργαζόμενος ο οποίος απειλείται συνεχώς να πέσει σε επισφάλεια, ο έμπορος και ο τεχνίτης που συμπιέστηκαν από τον φορολογικό εκβιασμό, ο αγρότης που τον κρατά όμηρο η τράπεζα, όλοι αυτοί οι «τεμπέληδες», όπως είπε ο Mακρόν, καταλαβαίνουν  ποια μηχανή έχει ενεργοποιηθεί για να τους λιώσει ή να τους απομειώσει σε υποτελείς. Δεν θέλουν να υποταχθούν; Τον Μακρόν δεν τον νοιάζει γιατί το MEDEF [σ.μ. κατ’ αντιστοιχίαν ο ΣΕΒ] είναι πολύ ικανοποιημένο με αυτά που συμβαίνουν, κι αυτό είναι το μόνο που μετράει, έτσι δεν είναι;

Αλλά οι ζηλωτές του CAC 40 [σ.μ. ο γαλλικός δείκτης τιμών του χρηματιστηρίου] θα ήταν λάθος να επιχαίρονται. Γιατί, μεγάλη απογοήτευση για τα τσιράκια του συστήματος, την υποταγή των ανθρώπων δεν την έχουν αποκτήσει ακόμα. Οι άνθρωποι; Τι είναι αυτό; Υπάρχουν; Ας ακούσουμε τους pπροφήτες: για τον Κον-Μπεντί [σ.μ. είναι ο Γερμανοεβραίος «Κόκκινος Ντάνυ» του Μάη του ’68, ο οποίος στο βιβλίο του Der grosse Basar περιγράφει ερωτικές συναντήσεις με παιδιά πέντε ετών την εποχή που ήταν δάσκαλος σε ένα αντι-αυταρχικό νηπιαγωγείο] «πρέπει να σταματήσουμε να λέμε ότι ο λαός έχει πάντα δίκαιο». Για τον Ατταλί, τον γκουρού του Mακρόν, [διαβάστε λεπτομέρειες στο φ. 198 της Εμπρός, 2-5-2017] οι άνθρωποι δεν έχουν κανένα δικαίωμα να αμφισβητήσουν την "μη αναστρέψιμη πρόοδο" του καπιταλισμού-φιλελευθερισμού. Για τον Λυκ Φερρύ [συντηρητικός φιλόσοφος και πρώην υπουργός Παιδείας της Γαλλίας] το δημοψήφισμα είναι "ένα εργαλείο που πρέπει να αποφύγουμε". Εκτός αυτού, λέει ο[οικονομολόγος] Αλαίν Μεντς, μετά τα αποτελέσματα της ψήφου των Άγγλων και την απόφασή τους να εγκαταλείψουν την Ευρώπη των Βρυξελλών, "αυτό το δημοψήφισμα δεν είναι η νίκη των λαών επί των ελίτ, αλλά των ανθρώπων που δεν έχουν εκπαιδευτεί επαρκώς πάνω στον μορφωμένο λαό". Όσο για τον διάσημο άγνωστο, που είναι ο φιλόσοφος Γκασπάρ Κένινγκ, βεβαιώνει στην εφημερίδα «Φιγκαρό» ότι ο λαός είναι "η φαντασία ενός μυθιστοριογράφου" ...

Και πρώτα απ’ όλα, με ποιο δικαίωμα οι άνθρωποι κατεβαίνουν στον δρόμο; "Η δημοκρατία δεν είναι ο δρόμος",λέει ο Μακρόν. Με ένα αυταρχικό χαμόγελο, αν και λίγο νευρικό, επειδή ο δρόμος είναι ενοχλητικός για τους κύκλους των αστών, όπου σχεδιάζονται τα μέτρα που έχουν σκοπό να δέσουν, πάντοτε ολοένα και περισσότερο, τους πολίτες. Από την άποψη αυτή, η εκπαίδευση των συνειδήσεων πρέπει να αρχίσει από το σχολείο. Το Σχολείο"αυτή η νέα Εκκλησία με το νέο κλήρο της, τη νέα της λειτουργία, τις νέες πλάκες με τις Εντολές". Είναι τόσο όμορφο όσο oΡοβεσπιέρος ... Φυσικά, αφού υπογράφεται από τον Βενσάν Πεγιόν, ο οποίος ήταν Υπουργός Παιδείας υπό τον Φρανσουά Ολάντ[σ.μ. Επειδή υπάρχει πάντοτε η αιτία πίσω από τις απόψεις και τις πράξεις, μια ματιά στο γενεαλογικό δέντρο του πρώην υπουργού Παιδείας της Γαλλίας, είναι χρήσιμη. Ο Πεγιόν είναι γιος κομμουνιστή τραπεζίτη, του πρώτου διευθυντή της πρώτης σοβιετικής τραπέζης εκτός ΕΣΣΔ, της Εμπορικής Τράπεζας Βορείου Ευρώπης-Eurobank. Εκ μητρός παππούς του ήταν ο ιατρός Λεόν Μπλουμ, γιος του ραβίνου Φελίξ Μπλουμ. Εκ μητρός θείος του είναι ο Ετιέν Εμίλ Μπλουμ,  εφευρέτης του χαπιού χημικής αποβολής RU 486, με το οποίο πραγματοποιείται αποβολή του εμβρύου στα πρώτα στάδια της κυήσεως. Εννοείται ότι οι ευγενείς αυτές και φιλάνθρωπες εφευρέσεις, όπως και το χάπι αντισυλλήψεως, διακινούνται μεταξύ των Λευκών πληθυσμών Ευρώπης και Αμερικής, και δεν χρησιμοποιούνται αποτρεπτικά επί του υπερπληθυσμού Ασίας και λιμοκτονούσης Αφρικής].

Στο βιβλίο του «Μια Θρησκεία για την Δημοκρατία», αυτός ο αβράκωτος [σ.μ. ειρωνικά το προσωνύμιο των μετεχόντων στην Γαλλική Επανάσταση],  έχει το πλεονέκτημα ότι είναι πολύ σαφής: «Το σχολείο έχει θεμελιώδη ρόλο καθώς πρέπει να απαλλάξει το παιδί από όλους τους προ-δημοκρατικούς δεσμούς του (...) Η Επανάσταση προϋποθέτει την απόλυτη λησμονιά του τι προηγείται της Επανάστασης». Ας σβήσουμε το παρελθόν.Η φράση είναι σχετικά γνωστή, εφαρμόζεται κυρίως στον Παλαιό Νότο από υστερικούς, πρόθυμους να απομακρύνουν όλα τα ίχνη της μνήμης, της «Νότιας Ταυτότητας!»

Δεδομένου ότι τα νεκρά φύλλα μαζεύονται με το φτυάρι, μια τελευταία λέξη για το «νεκρό φύλλο» Φιλιππό [σ.μ. πρόκειται για τον ως προ ολίγου εξ απορρήτων της Μαρίν Λεπένο οποίος αυτήν την εποχή οργανώνει το δικό του κόμμα, τους Πατριώτες]. Μπορεί να πιστεύει ότι είναι ένας λαμπρός χειραγωγός και να έχει λάβει από τους χορηγούς του την αποστολή να διασπάσει το FrontNational, αλλά σκόνταψε στο χαλί, παρά το χαϊμαλί με τον σταυρό της Λορένης, με το οποίο στολίστηκε. "Κάτω από τη γέφυρα Μιραμπώ ρέει ο Σηκουάνας» ...[Δημοφιλές ποίημα του Γκιγιόμ Απολλινέρ, στο οποίο εκφράζεται η παροδικότητα των πραγμάτων].

Pierre Vial

Imprimer E-mail

LES VACCINS ENTRE DOGME ET MODERNITE

 Claude Bernard dans son « Introduction à  la Médecine  Expérimentale « rappelait que les théories

même  accréditées   doivent  être regardées  comme  des théories provisoires et non des vérités absolues auxquelles il faille faire plier les faits.

Karl  Popper  à la fin du siècle confirmait  « dans le domaine des sciences, la certitude est le plus sûr allié de l’obscurantisme » …

Le dogme de la Vaccination n’échappe pas à ce constat et de nos jours  il apparait  comme un bienfait  humanitaire apparemment trop évident dans son principe même, pour être seulement évoqué ou  discuté . Et cela pour deux raisons majeures :

C’est d’ abord l’inertie et la pesanteur des idées officielles du mandarinat si attaché dans son confort à ses  certitudes ,  et c’est ensuite  , et on serait tenté de dire surtout  ,  l’ intérêt financier  très important des laboratoires pharmaceutiques théoriquement au  service exclusif de la santé  , mais proportionnel aux sommes investies dans la recherche .

En  fait quelle situation plus  banale et éternelle que de  retrouver dans cette lutte ancestrale les   deux sœurs ennemies qu’étaient   Hygiena ( ou Hygie  ) et Panacée, la première illustrant malheureusement bien après l’ Hygiène comme on pourrait le penser ,   la prévention médicale qu’est la vaccination et la seconde la médication par antibiotiques ou autres pharmacopées…

Comme nous  le verrons  dans ce court résumé de l’ ouvrage magistral de Michel Georget  sur la Vaccination qui y relate quelques vérités  indésirables , la prévention  à juste titre comporte dans l’ ordre d’ importance effective , d’ abord l’  Hygiène , puis secondairement  la vaccination elle-même.

Que l’auteur pardonne à ceux qui ont apprécié  son travail et voulu le faire connaitre, certaines approximations, voire des interprétations difficiles  qui pourraient avoir l’air de trahir sa pensée, ce qui ne serait que le signe d’une maladresse …

Si  Pasteur a eu l’ immense mérite après des années  d’expérimentation de mettre en évidence  l’ insuffisance ou l’ineptie de « la génération spontanée  « , il faut dire que  les recherches se sont  succédées  à l’ère moderne  et  reconnaitre qu’on  arrive de nos jours  à une situation fort complexe ,et  paradoxale :

toute  cellule mise en culture  voit apparaitre en son sein des virus, ce qui conforterait la théorie qu’il  avait combattue  d’une génération spontanée  et   surtout  mettre en échec le dogme pastorien de l’ asepsie cellulaire…

Rien n’est simple on le voit dans les arcanes tortueuses de l’immunité dont on est loin encore de nos jours d’en saisir tous les mécanismes , ce qui pourrait d’ emblée mettre  un frein à la conclusion des bénéfices obligatoires des vaccinations

Une mise au point dès lors s’impose :

Face aux Antigènes naturels  , comme à ceux produits dans l’ organisme par les vaccins, nos capacités de réponse sont très variables , faciles pour les uns ,parfois  inéxistantes  pour les autres.  Ceci parce que la répartition des marqueurs HLA est très variable d’un sujet à un autre, et même d’une race à  l’autre .

On  connait tous des familles où la tuberculose a fait des ravages ou des familles à cancer et d’ autres jamais touchées ...

L’Histoire nous révèle aussi  que la peste sans traitement ni vaccin, a disparu d’Europe après avoir ravagé certaines régions où ont été mystérieusement épargnées certaines familles jouissant donc d’immunité naturelle.

On sait aussi d’après les observations de Sydenham que  chaque germe  suivant son génie épidémique voit   l’importance et la gravité des épidémies  varier d’une année à l’autre et même d’un siècle à l’autre, d’un continent à un autre .

Pour approfondir la question et obligatoirement aborder des sujets de haute technicité, il faut dire que certains types de HLA semblent entrainer des prédispositions à certaines maladies auto-immunes telles que le  lupus érythomateux , la myasthénie acquise , le syndrome de Sjögren , la Sclérose en plaques (SEP ). Ces dispositions variant en fonction des pays et des races.

Il y a des explications : soit il y a des trous du répertoire HLA dans l’organisme agressé, empêchant  la réponse à certains antigènes, soit il existe des perturbations du  fonctionnement des réponses du système immunitaire lui-même. Des études ont montré que les déficits immunitaires primitifs  sont évalués à environ un enfant sur 500 et touchent chaque  année, 1500 enfants en France.

On voit tout de suite les  risques énormes en cas d’ immuno-déficience congénitale , encourus par ces sujets , soit d’ inefficacité vaccinale , soit de complications graves ,voire  parfois mortelles ,  si l’on introduit artificiellement des Antigènes dont on ne pourra opposer aucune barriere ou protection dans cet organisme.

La production des Anticorps d’un enfant n’ étant maximale qu’ à l’ âge de 4 ans ,il n’y a que l’  allaitement maternel  qui puisse suppléer à ce déficit immunitaire au premier âge .

En conclusion  il faut bien reconnaitre qu’on agit un peu en aveugle en prétendant protéger  des organismes complexes dont on ignore les réactions spécifiques.

Les Bataves en prévoyant les affections nosocomiales dont peut être victime le nouveau-né à l’hôpital, recommandent l’accouchement à domicile avec l’allaitement maternel  que d’ ailleurs recommande aussi l’OMS jusqu’à 2 ans.

On sait aussi qu’un vaccin à l’âge de 2 mois, comme le recommande le calendrier vaccinal, provoque avec ses antigènes une interférence avec les anticorps maternels, empêchant ou perturbant la production naturelle de défenses par sécrétion anarchique des anticorps de l’organisme.

Le phénomène  est encore rendu plus imprévisible du fait que chaque nouveau-né a un stade de développement immunitaire différent dans le temps : les enfants marchent-ils et mettent-ils tous leurs dents en même temps ?

Sans compter que  chaque organisme est  univoque et global et que le système immunitaire interagit avec le système nerveux , hormonal  et glandulaire , ce dernier jouant le rôle de chef d’ orchestre de l’ ensemble , sans compter avec les effets de l’ environnement et du stress  .

 

Il est loin d’être certain qu’on arrive  à convaincre les parents d’un enfant décédé, voire la famille d’un ado devenu impotent   , du  bienfait de la balance bénéfice/risque, surtout s’ils ont connaissance de la prévalence de l’affection  qu’on veut éradiquer !

Si les essais de Pasteur ne justifient pas à eux-seuls une remise en cause fondamentale de la vaccination, on peut affirmer et ce n’est pas une surprise à cette époque leur  manque de rigueur.

En effet, alors  qu’on ignorait tout du système immunitaire, il n’est pas étonnant qu’au départ des impuretés des souches antigéniques vaccinales aient pu provoquer des accidents graves et  Il en a été de même bien sûr avec d’autres vaccins :

que ce soit par atténuation insuffisante des antigènes introduits

que ce soit par l’effet d’un activateur classé cancérigène comme la formaldéhyde

des conservateurs comme le Borax, le mercure,  amenant des troubles psychiques ou tératogènes

des stabilisateurs touchant la fonction reproductrice chez la femme.

D’autres risques parallèles ont pu être notés :

dans les organismes immatures ou sans gammaglobulines à la naissance, entrainant des réactions immunitaires, ou une multiplication des virus HIV

des Virus S40 provoquant des cancers de la vessie

des vaccins de l’Hépatite B   et de la Fièvre Jaune en 1942 ont provoqué 5000 hospitalisations et 84 morts chez les militaires américains

En outre l’innocuité des prions est à ce jour une question restée sans réponse

La diversité des accidents observés est très importante , d’  autant plus qu’un vaccin vivant peut avoir sa toxicité propre  et même porter atteinte à l’ entourage  ou provoquer une réponse immédiate anarchique  avec les maladies auto-immunes (  S.E.P. ,  cancer , Guillain-Barré ) ou même des leucémies  par multiplication incontrôlée des globules blanc.

On a noté en effet des encéphalites , des mélanomes , des leucémies , des eczémas géants avec le vaccin antivariolique , des morts subites du nouveau-né , des accidents neurologiques , des encéphalites avec le Tetracoq , le BCG obligatoire a été spendu en 2009 et de toute manière ne protège pas contre la bacillose pulmonaire ou la méningite .

Outre certains accidents sus-notés , le vaccin Polio inactivé perturbe l’ équilibre  avec le virus coxsakie avec lequel il vit en synergie dans l’ organisme. Les accidents sont plus nombreux  chez les sujets amygdalectomisés ou, qui subissent des séries d’IM en cours .

Quand au vaccin de l’ Hépatite B , les affections neurologiques ont obligé à le stopper chez les scolaires. Il demeure par contre autorisé chez le nourrisson où parodoxalement  la myéline n’est pas encore constituée !   Malgré tous ces accidents, on a conclu à une parfaite innocuité !

La  liste de  ces accidents, allant de l’ inopportun à l’ accident grave ou mortel  s’ allonge avec tous les autres vaccins , même non obligatoires , oreillons ( ROR ) , la Fièvre Typhoïde ,la Fièvre Jaune , la Varicelle , les papillovirus (col de l’ utérus ) , la grippe , les Pneumocoques,etc…

LA BALANCE RISQUES / AVANTAGES

«  PRIMUM NON NOCERE « 

L’ Histoire montre cependant que sans aucun vaccin les Européen s ont pu voir disparaitre la peste au prix de 48 Millions de morts entre le 13e et le18e siècle ! L’ Europe de Bruxelles si elle avait à choisir n’ hésiterait pas un seul instant avec le vaccin , à condition qu’ il éxiste  et ce  malgré les effets secondaires…

Mais tout ce qui touche à l’ homme est perfectible , la science surtout. On se doit d’envisager :

Les risques réels encourus par l’ affection considérée , sur le plan individuel , mais aussi épidémique

Les risques  encourus avec le vaccin ,  immédiats , à moyen terme , à long terme

Les effets réels du vaccin sur l’ affection en cause ,qui peut être aussi bien résolutive sans aucun traitement , par les seuls moyens immunitaires des organismes , la peste l’ a montré

Signalons que ces moyens de défense immunitaires ou autres ont considérablement augmenté avec les progrès de l’ Hygiène et  de l’ alimentation

Cependant ne négligeons pas les difficultés énormes de l’ abord scientifique liés à l’ expérimentation , sur les périodes d’ étude très longues , biaisées par des effets intercurrents extérieurs ou intérieurs dans l’ organisme

Il faut malheureusement souligner  l’ intérêt financier énorme des labos qui investissent des sommes colossales dans la recherche .

Le génie évolutif des germes en cause ainsi que la résistance au milieu

Dans la vaccination de masse , difficulté d’ apprécier l’ importance utile du quota de vaccinés qui pourra stopper une épidémie ,ce que l’on a appelé «  l’immunité de troupeau «  (estimée de  70 à 95% )    .

  L’ENJEU ECONOMIQUE   ET SOCIAL

 Il existe un problème éthique majeur lié à la nécessité d’ une information qui ne peut être que scientifique et qui par ses données techniques élevées   peut difficilement  être saisie par le public favorisant ainsi une source d’ information univoque et une pensée unique trop favorable au dogme et à l’ engrangement des bénéfices.

Or le marché mondial du vaccin est passé de 6 Milliards en 2006  à 20 en 2012 ! Il n’est pas surprenant alors de voir l’Information théoriquement garante de l’ Education sanitaire , devenir une véritable publicité de propagande à visée financière.

On a pu voir d’ ailleurs un Président de labo être nommé Président du Syndicat National de la Pharmacie…..

Récemment les vaccins contre l’ Hépatite B et les papillovirus du col  ont démontré la soumission de la politique de santé aux laboratoires alors que partout  les dépenses d’ Hygiène , surtout dans les pays pauvres devraient primer sur celles de la vaccination de masse qui  paradoxalement  n’ évite pas toujours les épidémies .

          

Et que penser de l’ obligation vaccinale alors que  l’ Ethique veut que l’ individu soit maître de son corps ?

«  la surveillance après communication affirme-t-on très justement au Canada doit comprendre la collecte coordonnée , structurée , systématique et  permanente  des données sur l’impact  des vaccins homologués , l’ analyse épidémique et la diffusion de ces données pour conseiller les fabricants, les législateurs , la profession médicale et la population.

Il est important de ne pas laisser la responsabilité de la pharmacovigilance entre les mains des fabricants , solution de facilité dans certains pays. « 

L’ insuffisance de la pharmacovigilance a abouti à la constitution par les victimes de  trop nombreux accidents vaccinaux d’ une  «  Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccination s « alors qu’une jurisprudence s’est établie  et que la responsabilité de  l’Etat s’est inscrite dans le Code de la Santé publique.

Aux USA des procès ont abouti  à  suspendre la production de vaccins dans certains labo !

La contrainte vaccinale s’ exerce malheureusement sous des formes les plus variées , légales ,administratives ,psychologiques  etc…alors que la Loi dit que «  le corps humain est inviolable et qu’il ne peut être porté à son intégrité qu’en cas d’ absolue nécessité thérapeutique pour la personne « 

                                      Primum non nocere !               

                                                                                                                 GM

NB :

*anaphylaxie : réaction allergique , pouvant être mortelle

*anticorps : molécules proteïques produites par les lymphocytes B adaptées spécifiquement  aux Antigènes qui ont provoqué leur production

*auto-immunité :  réaction du système immunitaire qui se retourne contre l’ organisme qu’il est chargé de défendre.

*Guillain-Barré : maladie démyélinisante du système nerveux .

* HLA : abréviation de Human Leucocyte  .

* infection nosocomiale : toute infection contractée  dans un établissement de soins

* myéline : substance isolante entourant les fibres nerveuses

*prévalence :  nombre de personnes affectées par la maladie , à un moment déterminé , dans une population donnée ,que les cas soient anciens ou nouveaux .

*rétrovirus :virus à ARN dont le génome peut être inscrit en ADN par une transcriptase inverse et s’intégrer dans le génome de la cellule où il a pénétré.

*Sarcome : cancer développé à partir d’un tissu conjonctif

*SEP (sclérose en plaques  ) : maladie démyélinisante  du système nerveux central

*SLA  ( sclérose latérale  amyotrophique  )

* Symbiose : association d’ êtres vivants à bénéfice réciproque

 ,

Imprimer E-mail

EDITORIAL - TP MAG N°73 (ENGLISH VERSION)

Dead leaves

Here comes the time when dead leaves fall. Here comes the times when illusions fall.

Macron thinks he's a brilliant illusionist. However, good people, these naïve Gauls being hypnotized by him, has begun to open their eyes; thanks to mental conditioning implemented by those who push him towards the ‘Elysée’ with the mobilization of ALL the media in striped vests. While Macron is running the show on the UN platform, pretending to give lessons of morality to the whole world, a bittersweet wind is rising in France. "The lower class", the employee threatened constantly to fall into precariousness, the trader and the craftsman squeezed by the tax extortion, the farmer taken in hostage by the bank (Crédit agricole), all these "lazybones", as Macron has said, understand which steamroller is turned on to roll or reduce them to servitude. They do not want to submit? Macron does not care because the MEDEF is very happy with what is happening, isn’t it?

But the zealots of the CAC 40 would be wrong to show off. That is, to the great disappointment of the system's flunky, submission of people is not acquired yet. The People? What is that? Does it exists? Let us listen to the soothsayers: for Cohn-Bendit, "we must stop saying that the people are always right"; for Attali, Macron's guru, people have no right to question the "irreversible progress" of capitalism-liberalism; for Luc Ferry, the referendum is "a gadget to avoid"; besides, says Alain Minc, following the vote of the English to leave the Brussels Europe, "this referendum is not the victory of the peoples over the elites but of people poorly trained over the educated people"; when the famous unknown philosopher Gaspard Koening ensures the ‘Figaro’s newspaper’ that the people is a "novelist fiction" ...

And first of all, by what right do the people go down to the street? "Democracy is not the street," says Macron. With a smile of command, although a little tense because the street is disturbing for the bourgeois cenacles where the measures are plotting to tie up, again and again, the citizens. In this respect, the training of consciences must begin at school. The School, "this new Church with its new clergy, its new liturgy, its new Tables of the law". It's as beautiful as Robespierre ... Normal, since it's signed Vincent Peillon, who was Minister of Education under François Hollande’s political regime. In his book “Religion for the Republic”, this sans-culotte has the merit of being very clear: "The school has a fundamental role since it must strip the child of all his pre-republican ties (...) The Revolution implies total forgetfulness of what precedes the Revolution. From the past, let's make a clean sweep. This sentence is relatively known, mostly applied in the Old South by hysterics, eager to remove all traces of memory, so southern identity.

Since dead leaves are picked up by the shovel load, a last word on the dead leaf of Philippot. He might think he is a brilliant manipulator and had received from his sponsors the mission to break the FN, but he trips over his words despite his charm, which represents the Cross of Lorraine, of which he saddle himself with. "Under the Mirabeau bridge flows the Seine»…

Pierre Vial

Imprimer E-mail

EDITORIAL - TP MAG N°73 (deutsch version)

DIE WELKEN BLÄTTER

 

In dieser Jahreszeit liegt das Laub schon am Boden. Die Illusionen ebenfalls.....

Macron hält sich für einen genialen Gaukler. Doch die braven Leute, jene blauäugigen Gallier, die er durch Manipulation im Dienst derjenigen, die ihn in den Elyséepalast befördert haben - natürlich durch Mobilmachung sämtlicher etablierten Medien - über den Tisch gezogen hat, beginnen langsam, die Augen aufzusperren.

Während Macron in der UNO paradiert und sich anmaßt, der ganzen Welt schulmeisterlich eine Morallektion zu erteilen, zieht in Frankreich scharfer Wind herauf.

Denn die "Leute dort unten": Der von Armut bedrohte Gehaltsempfänger, die steuerlich ausgepressten Handwerker oder Ladenbesitzer, die Bauern, die zu Geiseln des Crédit Agricole geworden sind, all diese "Faulenzer" (so Macron) verstehen allmählich, was für eine Dampfwalze ins Feld gebracht wurde, um sie plattzumachen oder aber in die Zinsknechtschaft zu treiben.

Sie wollen sich nicht unterwerfen? Macron ist das schnurzpiepe, denn die MEDEF (der französische Arbeitgeberverband) freut sich mächtig über diesen Gang der Dinge. Und das allein zählt, oder ?

Doch die Zeloten des CAC 40 (Leitindex an der Pariser Börse) haben keinen Grund zur Euphorie. Denn: Zur großen Enttäuschung der Sytemlakaien ist die Unterwerfung des Volkes noch lange nicht gesichert. Was? Das Volk? Existiert so etwas? Laßt uns den "Propheten" zuhören: Cohn-Bendit: "Man muß aufhören zu sagen, daß das Volk immer recht hätte". Für Attali, Macrons Bezugsperson und Guru, habe das Volk nicht das Recht, den "unumkehrbaren Fortschritt" in Frage zu stellen, den der Kapitalismus/Liberalismus darstellt. Luc Ferry: "Das Referendum (Volksbefragung) ist ein "Gadget", das man vermeiden sollte". Im übrigen, so Alain Minc nach dem englischen Votum, um sich von Brüssel zu verabschieden, sei "dieses Referendum nicht der Sieg der Völker über die Eliten, sondern nur der Sieg der wenig Ausgebildeten über die gebildeten Leute". Und der "Philosoph" Gaspard Koenig, ein grosser Unbekannter, der seinen Senf dazu gibt, versichert in der Zeitung Le Figaro, das Volk sei "eine Fiktion für Romanschreiber".

Im übrigen, wo holt sich das Volk das Recht, auf die Straße zu gehen?  "Demokratie heißt nicht, auf die Straße zu gehen" hat Macron gesagt. Dabei grinste er aber mit gezwungenem Lächeln, denn die Strasse ist ja störend für die bürgerlichen Kreise, in denen man die Maßnahmen zaubert, die die Bürger noch mehr in die Zange nehmen sollen. In dieser Hinsicht soll die Meinungsmache und die Konditionierung schon im Schulalter beginnen. Die Schule, "diese neue Kirche, mit ihrem neuen Klerus, ihrer neuen Liturgie, ihren neuen Gesetzestafeln": Das hört sich an wie ein Wort von Robespierre...und aus gutem Grunde, denn das stammt aus der Feder Vincent Peillons, des vormaligen Erziehungsministers von François Hollande. In seinem Buch Une religion pour la République (Eine Religion für die Republik) nimmt dieser kein Blatt vor den Mund: «Der Schule kommt eine besondere Rolle zu, weil sie das Kind von allen seinen vorrepublikanischen Bindungen lösen soll" (…). Die Revolution setzt das totale Vergessen all dessen voraus, was ihr vorausging".

Also reinen Tisch machen mit der Vergangenheit. Diese sattsam bekannte Leier wurde in den alten Südstaaten Amerikas von Hysterikern in die Tat umgesetzt, in dem Bestreben, jede Spur des südstaatlichen Gedächtnisses und der konföderierten Identität auszulöschen.

Da man z.Z. welke Blätter schaufelweise wegräumt, noch ein letztes Wort über das welke Blatt Philippot: Der hielt sich für einen genialen Manipulator, der von seinen Auftraggebern die Mission bekommen hatte, die Front National kaputtzumachen. Dabei hat er sich aber selbst verheddert. Der Talisman mit Lothringer Kreuz, den er am Revers trug, änderte daran gar nichts.

Unterm Pont Mirabeau fließt die Seine.....

Pierre Vial

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites