Ecologie

L'entretien du nucléaire coute cher

Publié le . Publié dans Nucléaire

L'entretien d'un réacteur coute 500 Millions, alors qu'un neuf coute 5 milliards; alors on prolonge la durée de vie... et tant pis si les soucis commencent, c'est ca la logique de la rentabilité aux actionnaires !

RF

LEAD 1 La durée de vie d'un réacteur de Tricastin prolongée

vendredi 3 décembre 2010 13h24

PARIS, 3 décembre (Reuters) - L'Autorité de sûreté nucléaire a autorisé début novembre l'exploitation pour dix années supplémentaires du réacteur nucléaire numéro un de la centrale du Tricastin dans la Drôme, en fonctionnement depuis 1980, a fait savoir vendredi l'ASN dans un communiqué.

Il s'agit de la première prolongation de la durée de vie d'un réacteur nucléaire au delà de 30 ans en France.

La centrale du Tricastin exploitée par EDF (EDF.PA: Cotation) possède quatre réacteurs de 900 mégawatts chacun.

La décision de prolongation a été prise à l'issue de la troisième visite décennale du réacteur, obligatoire pour la poursuite de l'activité, la réglementation française ne prévoyant pas d'imposer une durée limite d'exploitation.

"L'ASN considère que le réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin est apte à être exploité pour une durée de dix années supplémentaires", peut-on lire dans le communiqué.

La visite décennale qui s'est déroulée entre mai et août 2009 a permis, selon l'ASN, de vérifier la conformité des installations aux exigences de sûreté nucléaire et d'intégrer de nouvelles considérations concernant la maîtrise du vieillissement et le renouvellement des compétences.

En juillet 2009, l'organisme de contrôle des activités nucléaires civiles avait annoncé qu'il n'avait pas d'objection de principe à une prolongation jusqu'à 40 ans de la durée de vie des centrales mais qu'il se prononcerait réacteur par réacteur.

EDF estime que les réacteurs français ont été initialement conçus pour fonctionner au moins 40 ans et espère étendre leur durée de vie à 60 ans à l'instar de certains réacteurs aux Etats-Unis.

Les visites décennales des réacteurs français ont débuté en 2009 et ces inspections s'échelonneront jusqu'en 2019.

EDF dispose actuellement d'un parc de production électronucléaire de 58 réacteurs d'une capacité totale de 63,1 gigawatts, dont 34 ont une capacité de 900 MW.

(Mathilde Cru, édité par Yves Clarisse)

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites