Société

Suffrage universel et démocratie : les avis de Zo d’Axa et de Malatesta

Publié le . Publié dans SOCIETE

400px Il est elu

 

« Citoyens, on vous trompe ! On vous dit que la dernière chambre, composée d’imbéciles et de filous, ne représentait pas la majorité des électeurs. C’est faux (...). Ne protestez pas : une nation a les délégués qu’elle mérite.

Pourquoi les avez-vous nommés ?

Vous ne vous gênez pas, entre vous, pour convenir que plus ça change et plus c’est la même chose, que vos élus se moquent de vous et ne songe qu’à leurs intérêts, à la gloriole et à l’argent. Pourquoi les renommez-vous demain ? (…).

Ce ne seront jamais les électeurs qui feront la révolution. Le suffrage universel est créé précisément pour empêcher l’action virile (…).

Faites la chambre à votre image. Le chien retourne à ses vomissures, retournez à vos députés. » affiche électorale 3 mai 1898  

Zo dAxa portrait Zo d’Axa (Alphonse Gallaud de la Pérouse)

 

 

« Rothschild n’a besoin ni d’être député, ni d’être ministre : il lui suffit d’avoir à sa disposition les députés et les ministres. »

 malatestaMalatesta – l’anarchie – 1907

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites