Résistance Identitaire Européenne

Des armes expédiées à l’Ukraine déjà vendues en partie sur le marché noir ?

téléchargement

 

De la même manière que les sanctions ne fonctionnent pas et se retournent contre eux, les transferts massifs d’armes de l’Occident vers Kiev ont été un désastre, de quelque point de vue que ce soit. Dans une interview accordée au magazine américain « National Defense« , le général de brigade Volodymyr Karpenko, de l’armée ukrainienne, a admis que son pays avait perdu près de 50 % de l’ensemble des armes et équipements reçus. Une partie a été détruite, mais ce n’est pas tout.

Lire la suite

Imprimer

Rome. Malgré la répression, Casapound a manifesté pour réclamer la démission du gouvernement Draghi

cp1

 

La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage…. et la démocratie c’est museler l’opposition. C’est un gouvernement illégitime qui interdit une manifestation légitime. Cela s’est déroulé la semaine dernière en Italie, quand, à cinq jours de la protestation visant à dénoncer l’œuvre désastreuse du gouvernement de Mario Draghi prévue pour le samedi 28 mai, le mouvement politique Casapound recevait une notification de la préfecture lui signalant l’interdiction de manifester. 

Le motif invoqué est ubuesque et représente un dangereux précédent pour la liberté d’expression en Italie : pour pouvoir autoriser la contre-manifestation à la manifestation, la manifestation de protestation originelle est interdite (n’ayez pas honte de relire la phrase si vous n’avez pas compris).

Lire la suite

Imprimer

Le président de Liverpool à Darmanin et à Oudéa-Castéra : « Vos commentaires sont irresponsables, non professionnels et totalement irrespectueux (…) Nos fans ont été traités comme du bétail et agressés par des gangs »

 

Tom Werner, président de Liverpool, a envoyé une lettre à Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports française, pour lui demander de formuler des excuses après le chaos au Stade de France avant la finale de la Ligue des champions, samedi. (31 mai 2022)

« Cher Ministre,

Je vous écris aujourd’hui parce que je suis totalement incrédule qu’un ministre du gouvernement français, occupant un poste de responsabilité et d’influence énormes, puisse faire une série de déclarations non prouvées sur une question d’une telle importance avant même qu’un processus d’enquête approprié, formel et indépendant n’ait eu lieu.

Les événements qui se sont produits dans et autour du Stade de France samedi soir lors de la finale de l’UEFA Champions League étaient non seulement incroyablement dangereux pour tous les participants, mais ont également soulevé de sérieuses questions sur l’organisation et le fonctionnement de l’événement. Cela devrait être l’objectif de toutes les parties intéressées aujourd’hui plutôt que de poursuivre une stratégie de blâme via une conférence de presse.

J’ai reçu d’innombrables e-mails de supporters de Liverpool morts de peur et victimes de harcèlement policier, de gaz poivré et de gaz lacrymogène. D’ailleurs, la situation n’était pas meilleure en fin de soirée qu’au début, avec de nombreux fans dévalisés, et agressés par des gangs.

Il était clair que les fans étaient obligés de passer par un goulot, passant plus de 2 heures dans les files d’attente. Une personne a déclaré qu’elle était “piégée contre les portes, personne ne bougeait et personne de l’autre côté des portes ne communiquait du tout”. Ces fans étaient traités comme du bétail.

Comment des données perdues et des affirmations non vérifiées présentées ce matin peuvent-elles être proches des faits sans qu’une enquête véritablement indépendante et transparente avec les bonnes parties prenantes, y compris nos supporters, notre club et d’autres, ait lieu. Pire encore, ces affirmations sapent la recherche de la vérité et de la transparence qui devrait sous-tendre les motivations de toute organisation ou individu désireux de s’assurer que de telles scènes inacceptables ne se reproduisent jamais.

Le fait que votre position publique aille à l’encontre de cet objectif est une préoccupation en soi. Que vous l’ayez fait sans aucun recours envers nous-mêmes ou nos partisans est encore plus important. Toutes les voix doivent compter dans ce processus, et elles doivent compter de manière égale et équitable.

En tant que club, nous étions déjà convaincus que toute enquête devait être impartiale, indépendante et transparente. Ce point de vue n’a fait que s’intensifier en conséquence directe de vos commentaires publics et de l’impact qu’ils ont eu sur un récit qui va à l’encontre des expériences de beaucoup. Vos commentaires étaient irresponsables, non professionnels et totalement irrespectueux envers les milliers de fans blessés physiquement et émotionnellement.

La finale de la Ligue des champions de l’UEFA devrait être l’un des plus beaux spectacles du sport mondial, et au lieu de cela, elle s’est transformée en l’un des pires effondrements de sécurité de mémoire récente. Au nom de tous les supporters qui ont vécu ce cauchemar, je vous demande des excuses et l’assurance que les autorités françaises et l’UEFA autorisent la poursuite d’une enquête indépendante et transparente. »

Source : Breizh-info.com, 2022

Imprimer

RUDE SEMAINE pour l’hebdomadaire de l’opposition nationale et européenne

riri1

 

RUDE SEMAINE pour l’hebdomadaire de l’opposition nationale et européenne qui, en quelques jours, a fait face à un record d’adversité. Le 23 mai, sans que nous ayons reçu au préalable le moindre avertissement ni reçu une quelconque explication, notre compte Paypal que nous avons depuis plus de dix ans et à propos duquel nous n’avions jamais rencontré jusque-là la moindre difficulté était supprimé. Il n’est plus possible de procéder au moindre paiement par Paypal ni de transférer de l’argent. Nous n’avons reçu aucun courriel ni aucune lettre ni aucun texto nous signifiant cette décision, ni nous l’expliquant. C’est pourquoi nous ne nous sommes pas rendus compte immédiatement de cette suppression. Ce sont des lecteurs, qui ne pouvant plus régler leurs achats par Paypal, ont attiré notre attention. Et en effet, en se rendant sur notre compte désormais inactif et inutilisable, on peut trouver en tout petit le message laconique et lacunaire suivant : « Après vérification, nous avons décidé de restreindre définitivement votre compte en raison de risques potentiels. Vous ne pourrez plus mener à bien vos activités sur Paypal ».

Lire la suite

Imprimer

L’hebdomadaire Rivarol privé d’aides à la presse (1 JUIN 2022)

c1

 

C’est un exemple de plus du couvercle qui pèse de plus en plus sur la liberté d’expression. L’hebdomadaire Rivarol – dont chacun peut penser tout à fait ce qu’il veut, y compris beaucoup de mal – est privé d’aides à la presse.

 

Une tribune dans Le Monde le 7 mars 2022

C’est une pétition signée d’historiens, de personnalités diverses que nous évoquerons plus loin qui a entraîné cette mesure. Une trentaine de personnes considéraient que cette « propagande salit le travail des historiens ». La pétition remarque pourtant que la commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP) réunie en 2018 avait accordé son imprimatur au journal et renouvelé les avantages qui résultent du numéro d’immatriculation : TVA à taux réduit (2,1% au lieu de 20%), tarifs postaux préférentiels et accès aux aides à la presse.

Tout journal qui appartient à la catégorie des publications d’information politique et générale (IPG) et qui couvre en principe tout le champ de l’actualité y a droit. La pétition, qui demandait l’annulation de l’immatriculation du journal en tant qu’IPG, ajoute « pour autant que ces informations tendent à éclairer le jugement des citoyens ». Mais qui sera l’arbitre des élégances pour déterminer les « bonnes informations » qui vont « éclairer le jugement des citoyens » ? Les signataires de la pétition ?

 

Des signataires intéressants

Parmi les signataires, outre les inévitables Beate et Serge Klarsfeld, et le non moins inévitable Dominique Sopo, président de SOS racisme, on remarquera les noms des habituels ennemis de la liberté d’expression :

  • Tristan Mendès-France, responsable de Stop Hate Money ;
  • Rudy Reichsdadt, directeur de Conspiracy Watch ;
  • Valérie Igounet, directrice adjointe de Conspiracy Watch, chercheuse et voleuse de documents à ses heures ;
  • Rachel et Daniel Barnon, responsables des Sleeping Giants France, le nom des responsables de cette entreprise liberticide apparaît pour la première fois publiquement.

 

La technique du salami

Le journal est privé d’aides qui pourraient représenter 100K€ par an. L’hebdomadaire n’a certes plus le lustre d’antan, et il est loisible de détester, condamner, marquer des désaccords avec ses propos ou de les considérer insupportables. Mais ce sont des opinions, le journal à notre connaissance n’appelle pas à la violence contre tel ou tel groupe, telle ou telle personnalité. Et, en dépit des lois liberticides Pleven/Gayssot et consorts, les opinions ne sont pas des délits. Chacun connaît la technique du salami, on en coupe une tranche, puis une autre, puis encore une autre et à la fin le salami a disparu. Le salami de la liberté d’expression et de la liberté d’opinion ne se coupe pas en tranches. La mesure qui frappe Rivarol est un attentat de plus contre les libertés concrètes.

Source : Observatoire du journalisme (Ojim) 2012-2021

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites