Résistance Identitaire Européenne

Racket. Les propriétaires de Linky vont devoir le rembourser

1166769 un compteur linky illustration

 

Acceptez quelque chose de l’Etat français et des sociétés qui travaillent pour lui (et s’enrichissent grâce à lui) et il y aura toujours une contrepartie. Ains, pour les compteurs Linky, tant vantés par Enedis, et dont l’ancien ministre de l’Industrie et de l’Energie, Eric Besson, avait déclaré qu’il ne coûterait pas un centime aux particuliers, il semblerait que les Français doivent passer bientôt à la caisse.

Le détail, c’est le journalLe Parisienqui l’a donné lundi 31 mai. Le coûte des installations de Linky (souvent par des sous traitants, sur lesquels il serait bon un jour que des journalistes d’investigation se penchent eu égard des compétences diverses et variées que l’on retrouve chez ces installateurs) est de 5,7 milliards d’euros, selon la Cour des comptes, soit 130 euros par appareil. Une somme que les particuliers devront commencer à rembourser dès 2022, en raison du mécanisme de « différé tarifaire » mis en place par Enedis. Selon le Parisien, le taux d’intérêt appliqué au remboursement sera de 4,6 % soit pour Enedis une marge de 2,8 % soit un demi-milliard d’euros d’intérêts supplémentaires que paieront les consommateurs.

Plusieurs centaines de millions d’euros devraient être prélevés chaque année, ce qui représentera un total de deux milliards d’euros en 2030.

Pourtant, Enedis avait annoncé prendre à sa charge 5,39 milliards d’euros : 10% provenant de ses fonds propres et le reste grâce à un emprunt auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI) à un taux avantageux de 0,77 %. Mais au final, c’est bien le consommateur qui remboursera le coût du compteur Linky, et sans bénéficier du très avantageux taux de la BEI. Dans son rapport, la Cour des comptes l’a estimé à 4,6%. Ce qui représentera un demi-milliard d’euros d’intérêts supplémentaires pour Enedis, détaille Le Parisien.

Reste 3,7 milliards d’euros à régler. Enedis parle d’économies générées grâce au compteur, notamment du fait des relevés à distance. Les associations de consommateurs elles, n’y croient pas une seconde. 32 millions de compteurs Linky sont installés aujourd’hui sur le territoire. 90 % des foyers sont équipés.

Un nouveau scandale en perspective, et des responsables politiques et économiques qui ont menti à la population, et qui ne seront nullement inquiétés…

: Sources: Breizh-info.com, 2021,

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites