Résistance Identitaire Européenne

Les services secrets allemands perscutent la maison d’édition Antaios et la Nouvelle droite.

fahren

 

Fahrenheit 451 est le titre d’un roman de l’écrivain américain Ray Bradbury publié en 1953. Au sein de cet ouvrage, qui est à l’origine du film de science-fiction britannique éponyme sorti en 1966 et réalisé par le cinéaste français François Truffaut, les pompiers ne sont plus chargés d’éteindre les incendies, mais de détruire les livres, car ces derniers sont considérés comme un danger pour le système politique en place qui prétend, afin de les interdire, que les livres nuisent au bonheur et engendrent des inégalités sociales et des conflits entre citoyens.

451 degrés Fahrenheit, soit 232,78 degrés Celsius, est la température à partir de laquelle le papier s’enflamme spontanément, sans devoir rencontrer une flamme externe.

Le scénario du livre et du film relève désormais de moins en moins de la science-fiction. En effet, la répression judiciaire et sociale frappant à travers l’Europe occidentale les écrivains dissidents s’étend sans cesse. Désormais, les éditions Antaios, de l’éditeur allemand de la « Nouvelle droite » Götz Kubitschek, sont déclarées « cas suspect » par les services secrets allemands.

Ce mardi 15 juin 2021, le ministre fédéral allemand de l’Intérieur, des Travaux publics et de la Patrie, le social-chrétien bavarois Horst Seehofer (CSU), et le président de l’Office fédéral de protection de la Constitution Thomas Haldenwang ont présenté le rapport annuel 2020 de cette officine.

La tendance intellectuelle dénommée « Nouvelle droite » fait, cette année, son entrée dans le rapport de l’Office de protection de la Constitution, en tant que catégorie. Horst Seehofer déclare que la « Nouvelle droite » vise à « introduire ses idées dans le discours politique avec un revêtement pseudo-intellectuel et à repousser les limites de ce qui peut être dit ». Sont repris au sein de cette catégorie : le mouvement identitaire, le magazine Compact dirigé par Jürgen Elsässer, l’Institut pour la politique d’État (Institut für Staatpolitik – IfS) qui se trouve dans l’orbite de Götz Kubitschek, l’agence de propagande nationaliste EinProzent et le blog anti-islamisation PI-News.

Thomas Haldenwang a confirmé la surveillance des éditions Antaios. Une des raisons de celle-ci est constituée par les liens existants entre la maison d’édition et l’aile nationaliste de parti patriotique allemand Alternative pour l’Allemagne (AfD), désormais autodissoute. Le numéro un de cette aile, Björn Höcke, lecteur d’ouvrages des éditions Antaios, a déclaré que ceux-ci constituent pour lui une « manne spirituelle ».

Ironie de l’histoire, les éditions Antaios ont publié en 2020 un ouvrage collectif intitulé Das Buch im Haus nebenan (Le livre dans la maison d’à côté). Les auteurs présentent chacun divers ouvrages célèbres dont la lecture les a marqués. Dans l’introduction, Götz Kubitschek et sa femme Ellen Kositza se réfèrent à l’ouvrage Fahrenheit 451 au sein duquel Ray Bradbury fait dire lors d’une conversation-clé au capitaine des pompiers Beatty : « Le livre dans la maison d’à côté est comme une arme lourdement chargée. »

Parmi les auteurs publiés par les éditions Antaios figurent le « Pape » de la Nouvelle droite française Alain de Benoist, ainsi que Jean Raspail, l’auteur du Camp des Saints.

Lionel Baland 

 

Ouvrage : 

Götz Kubitschek et Ellen Kositza (sous la direction de), Das Buch im Haus nebenan, Antaios, Schnellroda, 2020.

 

Autres articles sur le sujet : 

https://www.breizh-info.com/2020/09/28/151142/gotz-kubitschek-nouvelle-droite-allemagne/ 

https://www.breizh-info.com/2020/10/03/151519/les-services-de-renseignement-allemands-persecutent-les-nationalistes-et-leurs-structures-tant-politiques-quintellectuelles/

https://www.breizh-info.com/2021/03/17/160771/allemagne-recul-de-lafd-lors-de-deux-elections-regionales-jurgen-elsasser-estime-que-le-seul-espoir-reside-dans-la-resistance-extraparlementaire/ 

https://www.breizh-info.com/2021/05/11/164060/les-services-secrets-allemands-accentuent-leur-pression-sur-les-patriotes/ 

Sources : Breizh-info.com

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites