Résistance Identitaire Européenne

Nicolas Sarkozy rattrapé par ses déclarations sur l'aménagement des peines

 

Condamné jeudi 30 septembre dans le dossier Bygmalion à un an de prison ferme sous bracelet électronique, décision dont il va faire appel, l'ex-président Nicolas Sarkozy s'est maintes fois prononcé contre l'aménagement des peines. Morceaux choisis.

 
 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites