Résistance Identitaire Européenne

Macron la honte

macronalgerie

 

L’Anti-France exulte. Car se couche à ses pieds celui qui est censé être le chef de l’Etat, en demandant sans cesse pardon d’être Français (mais que signifie encore ce mot ?).

L’Anti-France n’a plus besoin de diffuser ses mots d’ordre. Macron le fait à sa place, plus fellouze que les fellouzes. Lesquels trouvent que lécher leurs babouches n’est pas suffisant. Pourtant Macron n’hésite pas à qualifier de criminel son pays. La repentance, la repentance ad vitam aeternam. En voulant oublier que ces membres du FLN dont il dénonce la mort avec des trémolos dans la voix étaient des terroristes, comme ceux dont il dénonce les méfaits aujourd’hui – mais du bout des lèvres, car il ne faut tout de même passer pour un islamophobe, comme ces ploucs de Gaulois qui n’arrivent pas à comprendre les beautés de l’islam.

Macron fait beaucoup d’efforts pour avoir l’air d’être l’homme cultivé qu’il n’est pas. Mais sa vieille épouse a dû oublier, en lui préparant ses fiches de citations, d’y introduire celle du grand historien que fut Fernand Braudel : « L’islam est la civilisation esclavagiste par excellence ».

C’est pourquoi, toute honte bue, Macron joint sa voix à celle des accusateurs de la France, dont les plus ardents sont bien sûr ces Français renégats qui, à travers tous les medias complices, sont les dignes héritiers des porteurs de valises du FLN.

Pierre VIAL

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites