Pass vaccinal _ « On va vers une société de flicage généralisé », selon l'avocat Pierre Gentillet

Publié le . Publié dans ACTUALITE

 

Le gouvernement veut à tout prix mettre son pass vaccinal en œuvre le 15 janvier. Alors que le projet de loi a été adopté à l’Assemblée nationale à une confortable majorité, le Premier ministre refuse pour l’instant de limiter le dispositif dans le temps, arguant d’une situation sanitaire « très préoccupante ».

Pour Pierre Gentillet, avocat au barreau de Paris, la France est bel et bien sortie de l’État de droit avec ce nouveau régime de restrictions.

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites