Résistance Identitaire Européenne

Chroniques, par Pierre Vial

Touzé jette le masque

J’apprends, en lisant Rivarol (n° 2871, 12 septembre 2008), que Jean-François Touzé attaque violemment, à l’occasion de l’affaire de Géorgie, ceux qui manifestent un « anti-américanisme primaire, secondaire et viscéral » du fait qu’ils voient avec sympathie la Russie affirmer sans complexe son droit à la puissance. Avec des formules (« la Russie néo-Kgbiste ») qui sentent bon la propagande américaine la plus classique, c’est à dire la plus débile. Donc, en fonction de cette ligne de partage déterminante qui oppose, partout, adversaires et partisans de l’impérialisme américain, Touzé se range dans le camp de ces derniers.

C’est son droit. Mais il aurait été honnête d’annoncer la couleur dès la mise en place de l’opération Nouvelle Droite Populaire, censée regrouper des gens de mêmes convictions. Cela m’aurait évité de perdre mon temps à prendre place – par souci d’ « œcuménisme national » - sur les mêmes tribunes que Monsieur Touzé. Pour éviter à d’autres d’être trompés sur la marchandise, je vais largement diffuser les témoignages de tendresse que Monsieur Touzé manifeste vis à vis de l’axe Washington-Tel-Aviv. Autant savoir à qui on à faire.

Pierre VIAL, 
13 septembre 2008


Jeudi 18 septembre 2008 : exclusion de Jean-François Touzé de la NDP.

La Direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire constate les divergences idéologiques fondamentales qui l'opposent à son Secrétaire général, Jean-François Touzé, en particulier au sujet de ses prises de position libérales et atlantistes contraires aux convictions de la très grande majorité des adhérents et des responsables du mouvement.

De plus, elle regrette le comportement de celui-ci depuis sa mise en minorité lors de la réunion de la Direction nationale du samedi 13 septembre. Le Bureau statutaire de la NDP a donc décidé, en vertu de l'article 8 des statuts, de procéder à l'exclusion de Jean-François Touzé du mouvement pour faute grave. En conséquence, Jean-François Touzé n'est plus habilité à s'exprimer ou à agir au nom de la Nouvelle Droite Populaire. Cette mesure prend effet le 17 septembre 2008 à 14 h. Robert Spieler, ancien député et Délégué général de la NDP, sera dorénavant le porte-parole de la Nouvelle Droite Populaire.

http://ndp-infos.over-blog.com/

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites