Résistance Identitaire Européenne

Chroniques, par Pierre Vial

Symboles

Symboles

Anniversaire de la mort de Sébastien : pour l’unité d’action

Certains ont pu s’étonner de ma présence à Saint-Nicolas-du Chardonnet, pour la messe à la mémoire de Sébastien Deyzieu, mort en combattant pour notre cause le 7 mai 1994. Ce qui est étonnant, c’est que l’on puisse s’étonner. Car il s’agissait pour moi de montrer concrètement et au au-delà de tout sectarisme (on sait, je crois, que je ne suis pas chrétien…) qu’il est nécessaire, pour tous ceux qui se disent nationalistes ou identitaires, de serrer les rangs face à l’ennemi commun, c’est à dire ceux qui envahissent notre terre. C’est le sens du thème adopté pour la Table Ronde 2009 de Terre et Peuple, qui aura lieu le dimanche 4 octobre : « Pour la Reconquête, reviens Charles Martel ! ». Charles Martel, celui qui sut unir Francs, Gallo-Romains, descendants de Wisigoths, de Burgondes, d’Alamans pour repousser par l’épée l’envahisseur sarrasin. J’ai estimé que la commémoration de la mort de Sébastien (marquée, après la messe, par un concert) devait pouvoir regrouper un maximum de militants, toutes étiquettes de mouvements confondues, et qu’il fallait en cette occasion traduire les mots en actes. D’où ma présence à Saint Nicolas, où était aussi Pierre Sidos. Présence qui m’a valu les félicitations de catholiques traditionalistes, avec qui je me suis entretenu très cordialement (remarque de l’un d’eux : « quand on parle avec vous, on s’aperçoit que vous ne correspondez en rien à ce que certains disent de vous… »).

En revanche, il y en a qui ont de la peine à accepter l’unité d’action et à laisser de côté le détestable esprit de chapelle. Ainsi, les responsables nationaux du Bloc Identitaire avaient « déconseillé » à leurs militants parisiens de venir à la commémoration. Certains militants n’ ont pas tenu compte de cette position stupide et étaient là, ce qui est tout à leur honneur. Il est clair que l’unité d’action se fait sans problème à la base alors que les « chefs » veulent se draper dans leur splendide isolement (c’est le cas, aussi, du Renouveau Français, qui a refusé la présence d’un stand de Terre et Peuple lors de son congrès). Tant pis pour nous ? Non, tant pis pour eux. Car nous, en tout cas, nous continuerons sans nous lasser à tendre la main à toutes les composantes du camp national acceptant la nécessité d’un front commun face aux envahisseurs. Car nous ne sommes pas guidés par je ne sais quelle risible vanité personnelle mais par le seul souci de la survie de notre peuple.

 

sbastien_prsent


Marine a des relations

Marine est bien vue de Paris-Match, qui lui consacre dans son numéro du 7 mai un article très favorable, constituant une belle promotion médiatique. En effet, sur une pleine page consacrée, en principe, à la présentation de la campagne des élections européennes dans la région nord-ouest (Basse et Haute Normandie, Picardie, Nord-Pas de Calais) la moitié de la page (titrée « Marine sans peur, seule contre tous ») célèbre les vertus de celle qui, « brushing impeccable et talons aiguille », « toujours combative », a droit à la plus grande photo, deux autres, plus petites étant celles de Corine Lepage (MoDem) et Gilles Pargneaux (PS). Tandis que les dates des principales réunions électorales de Marine sont annoncées. Pas mal, non ? Surtout quand on sait que Paris-Match ne publie jamais rien de sensible sans le feu vert de l’Elysée… A chacun de comprendre.

 

sarkozylepencopainscommje2

 


Manifestation de Cologne

Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, a dignement représenté la France au rassemblement organisé à Cologne les 9 et 10 mai pour protester contre l’édification d’une très grande mosquée dans une ville au riche passé culturel et historique européen. Il s’y trouvait aux côtés, entre autres, d’Enrique Ravello, président de Tierra y Pueblo, de Josep Anglada, président de Plateforma per Catalunya, de Hilde de Lobel et Filip Dewinter du Vlaams Belang. A noter les réactions hystériques du maire chrétien-démocrate de la ville et la répression violente menée par une très nombreuse police où l’on comptait nombre de personnages aux cheveux longs et au visage « décoré » de percings ! Bref, l’Occident américanomorphe au secours des islamistes. Tout un programme.

 

anti_mosquee_cologne


Benoît XVI à Jérusalem

Bien qu’il ait pris la précaution de souligner que Jérusalem était un symbole fondateur pour les trois monothéismes (judaïsme, christianisme, islam), le pape s’est vu reprocher par divers responsables de la communauté juive de n’avoir pas évoqué en termes assez virulents la Shoah. Ainsi, le rabbin Israël Lau, président de Yad Vashem, reproche à Benoit XVI de n’avoir pas traité d’assassins ses compatriotes allemands. Bref, de n’être pas allé assez loin sur le chemin de la repentance, si bien ouvert par son prédécesseur Jean-Paul II (un Polonais, il est vrai…).

L’hostilité latente ou déclarée de nombre d’Israéliens à l’égard du pape est montée de plusieurs crans lorsqu’il a osé affirmer le soutien du Vatican au « droit » du « peuple » palestinien à « une patrie souveraine sur la terre de ses ancêtres ». C’est à dire en prenant à son compte un principe qui nous est cher : UNE TERRE, UN PEUPLE.

benoit_xvi_israel

 

Pierre VIAL

 

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites