Résistance Identitaire Européenne

Chroniques, par Pierre Vial

La France de Sarkozy n’est décidément pas la nôtre

La France de Sarkozy n’est décidément pas la nôtre

Pour toute la planète la France de Sarkozy est objet de moquerie, de dérision voire de mépris. Parce que la France de Sarkozy c’est celle de cette équipe de foot composée de Blacks, originaires d’Afrique ou des Antilles. Bref, pour dire sans fard la vérité, la France de Sarkozy est une France négrifiée.

C’est pourquoi quand Marc Laffineur, député UMP de Maine-et-Loire et vice-président de l’Assemblée nationale, parle de « risibilité et d’humiliation de la France », nous ne sous sentons pas concernés. Parler ainsi, est-ce attacher trop d’importance à cet opium du peuple qu’est le foot ? Non, car l’importance attachée au foot tout comme la composition d’une équipe qui n’a de « bleue » que le nom sont révélatrices de l’état d’une société. Une société gangrenée par la « diversité » - c’est à dire la place de choix et les avantages en tous genres donnés aux envahisseurs.

Même certains députés UMP se lâchent sur le sujet (comme quoi cette affaire de coupe du monde a eu l’effet bénéfique de libérer la parole) en parlant, à juste titre, de « racailles » pour désigner les joueurs et l’inénarrable Fadela Amara, du coup, se lamente devant « cette ethnicisation des critiques contre les Bleus ». Cette affaire rappelle aussi que, dans une société française gangrenée par le culte du fric (qui marque en profondeur le sarkozysme), les smicards peuvent regarder avec perplexité les sommes faramineuses, scandaleuses, encaissées par des gens dont la seule préoccupation est de faire un maximum de fric dans le minimum de temps.

C’est ce que Le Monde (24 juin), toujours aussi chafouin, appelle les « effets anesthésiants de la prospérité financière sur les joueurs ». Dernière remarque : ces colorés sont d’une arrogance caractéristique de leurs origines. Thierry Henry se fait inviter à l’Elysée comme consultant, expert ès foot, par un Sarkozy qui couvre ainsi d’un manteau de respectabilité un type qui est un tricheur patenté (pourquoi se gênerait-il ? Sa fameuse « main » a été excusée, présentée comme une gaminerie par les plus hautes autorités, alors qu’elle est caractéristique d’une mentalité qui devrait exclure un type pareil d’un terrain de sport si le mot sport avait encore un sens).

Pierre Vial

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites