Résistance Identitaire Européenne

Chroniques, par Pierre Vial

Les Alsaciens ont loupé le coche

 

 

Ils avaient la possibilité, par un référendum sur la fusion des départements et de la région, d’affirmer l’existence d’une identité alsacienne. Ils ont refusé, en votant contre dans le Haut-Rhin et surtout par une large abstention qui avait valeur de blocage, même dans le Bas-Rhin qui a pourtant voté majoritairement oui mais où seulement 35,11% des inscrits s’étaient déplacés.

Indifférence ? Paresse ? Immobilisme d’élus locaux soucieux de conserver leurs prébendes, leur clientélisme ? Rivalités de clochers entre Haut-Rhin et Bas-Rhin ? En tout cas les jacobins de tous poils pavoisent, de Marine Le Pen à Mélenchon en passant par les socialistes strasbourgeois, des UMP comme le maire de Colmar, sans oublier la CGT et FO. Ceux qui, comme nous, sont attachés à l’identité des patries charnelles savent, une fois de plus, où sont les ennemis de l’Europe des peuples. Il faudra en avoir bonne mémoire.

 

Pierre Vial

 

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites