Résistance Identitaire Européenne

Collabos et Renégats

Propagande anti-blanche : un manuel scolaire reprend une absurde caricature.

 

AuteurBlanche.

Publié le24 Sep, 2017 sur Blanche Europe.

L’éducation de masse peut-elle être neutre ? Sans doute pas, puisque tous les régimes au monde l’utilisent pour se légitimer. Ceci n’excuse pas pour autant les mensonges ignobles employés pour convaincre l’élève français que le régime anti-blanc est légitime.

L’Histoire-Géographie, à laquelle est associé « l’enseignement moral et civique », est le terrain de prédilection de cette propagande ; bien que les textes étudiés en cours de français et de langues soient aussi souvent très orientés.

L’image illustrant cet article est tirée d’un manuel d’histoire et géographie de 6ème édité par Belin.

La caricature est absurde, avec des déclarations de trois envahisseurs souriants supposées embrouiller un « vilain » blanc raciste, implicitement présenté comme stupide. Qu’une africaine immigrée puisse recevoir des papiers de leur République (judéo-massonique) ou qu’un envahisseur, immigré illégalement, puisse être connu des autorités (en se prétendant « réfugié », généralement) ne légitime pas en quoi que ce soit leur présence. Cela ne change pas davantage leurs caractéristiques raciales.

Le thème de cette section du manuel d’enseignement « moral » et « civique » est la critique des préjugés. Il y a donc un soutien du manuel au message de cette caricature, présentée avec l’intitulé « les migrants face aux préjugés ». Tout rejet de l’invasion migratoire est implicitement présenté comme immoral.

L’association Ritimo, responsable du document d’où provient cette caricature, ne diffuse pas de version gratuite de son « guide de survie pour répondre aux préjugés sur les migrations » (dommage, sinon ça aurait été amusant de le déconstruire !), mais sa présentation est éloquente :

« Les réfugiés nous envahissent ! Les migrants profitent des aides sociales, ils ne sont pas intégrés, on va toutes finir voilées ! »… Ils sont nombreux, en France, à accorder du crédit à ces formules-choc qu’on entend régulièrement dans les médias, dans les discours de nos gouvernants, sur nos lieux de vie.

Alors que le discours pro-invasion archi-domine dans les médias et chez les politiques au pouvoir, l’association Ritimo affirme que ce n’est pas assez. Pour peu, ils se présenteraient en héroïques résistants face au pouvoir « fasciste ».

« Les préjugés sur les migrations sont nombreux, encore plus en temps de crise : les migrants sont alors les coupables idéaux. Mais ce sont des idées fausses qui ne reflètent en aucun cas la réalité des migrations [!]. »

À travers le démontage [sic] de dix idées reçues courantes sur les migrations, ce petit Guide de survie montre qu’il est possible de résister aux manipulations [sic] électoralistes et idéologiques qui voudraient faire des migrants et réfugiés la source de tous nos problèmes. Il donne des arguments et des chiffres basés sur des statistiques officielles qui permettent d’invalider ces préjugés et de percevoir les migrations comme une richesse économique, sociale et culturelle, et même comme le seul avenir possible pour notre planète mondialisée.

Cette petite brochure offre également des pistes pour être citoyen et solidaire des migrants au quotidien.

L’arrivée d’une infinité de migrants du Tiers-Monde serait « le seul avenir possible » selon ces gens, qui souhaitent ouvertement la submersion migratoire (et donc la destruction) du monde blanc… (Leur guerre d’annihilation contre les peuples blancs ne connait plus de limites).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites