Résistance Identitaire Européenne

Economie

Sortir de l'endettement

La consommation, qui pèse pour 70 % de notre économie est en train de s'écrouler en France, et en Europe.

Les euro libéraux qui nous gouvernent tentent de gagner du temps. Mais le pessimisme va s'accentuer dans les couches populaires qui vivent la crise. Les ménages préfèrent épargner face aux incertitudes de l'avenir au lieu de consommer. Les entreprises du CAC 40, précurseurs des mouvements de fonds à venir, licencient pour préserver leurs cours de bourse (PSA : 8000 postes, Carrefour en annonce 500; d'autres suivront encore...).

Ce qu'il faut comprendre ici c'est que si la "consommation" s'embourbe, les entreprises vont licencier, et si elles licencient, la consommation va continuer de s'effondrer. Etc... Alors les rentrées fiscales baisseront significativement, et le nombre de sans emplois amputera encore les budgets publics...Un État qui n'aura d'autre choix que de chercher à raboter tout ce qui peut l'être pour faire plaisir aux marchés. Augmentant ainsi la misère sociale; l'exemple de la Grèce à nos portes, à qui l'on refuse la sortie de l'euro, alors que c'est la seule solution ! Sortir pour dévaluer et relancer ! Les politiques de rigueurs sont donc une erreur, si elles ne sont pas accompagnées de relances économiques.

 

Alors quelles solutions ? Réponse dans ce reportage vidéo (5 minutes)sur l’Argentine qui a vécu cela, et qui s'en est ensuite remis. Comment ? Surtout en n'écoutant plu les recommandations du FMI, ni aucune autre recommandation des argentiers qui pillent le monde !

 

RF

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites