Résistance Identitaire Européenne

Ethnopolitique

Seulement 62% des nouveaux nés britanniques ont une mère blanche britannique

En France les statistiques "ethniques" sont impossibles, mais dans d'autres pays ces statistiques existent : dans certains quartiers des grandes agglomérations, cette proportion tombe à 10 % 

 

Seulement 62% des nouveaux nés britanniques ont une mère blanche britannique !

Pourcentages d’accouchements de mères se décrivant comme “Blanches britanniques” (origine du père non prise en compte) :

uk_naissances

 

Les chiffres : les maternités de Grande-Bretagne dans lesquelles 1 sur 10 des mères est d’origine blanche britannique. Dans certaines parties du pays, seulement un bébé sur 10 est né d’une mère blanche britannique.

Les statistiques – sur la base du NHS de surveillance de l’ethnicité et la nationalité des patients – montrent un fort contraste dans les zones urbaines et rurales.

Alors que les mères blanches britanniques représentent à peine 9,4% des naissance dans certains pôles de santé de Londres, le chiffre est de 97,4% dans le nord du Devon. Les statistiques de la natalité reflètent la façon dont les mères se sont décrites, et non l’origine ethnique des pères ou des bébés.
Dans l’ensemble des Pôles de Santé de l’Angleterre NHS 150, en 2009 sur 652.638 naissances , environ six mères sur dix étaient des femmes qui se disaient blanches britanniques.
Mais dans certains Pôles de Santé desservant des zones rurales plus de 95 pour cent des mères entrent dans cette catégorie.
Il s’agit notamment du Nord Devon avec 97,4 %, Co Durham et Darlington avec 97,1% et de Northumbrie avec 96%.

Au bout du spectre, les hôpitaux NHS Trust du nord ouest de Londres qui couvre Harrow seulement 9,4% des mères étaient blanches britannique. Un autre Pôle de Santé du centre-ville – Sandwell et de l’Ouest Birmingham – avait 16,5% de mères blanches britanniques. Et un un peu plus de quatre% des nouvelles mères étaient blancs au Guy’s et St Thomas ‘Hospital de Londres.
La proportion de mères d’origine britannique blanche à Bradford Teaching Hospitals était de 34 pour cent.
Même certains pôles du NHS dans certains comtés moins de six sur dix étaient des naissances de bébés de mères Blanches britanniques.

Dans l’ouest de Hertfordshire NHS Trust, qui couvre St Albans, seulement 57% des femmes qui accouchent étaient des Blanches britanniques.
Pour toute l’Angleterre 62 % de toutes les naissances l’année dernière concernait une mère blanche britannique.
Les autres groupes ethniques ont été “d’autres blancs» – y compris les Européens de l’Est – qui représentaient 7 %des naissances, des Noirs 5 %, du Pakistan 4% et de l’Inde 3%.
Les 8 % des autres mères ont décrit leur ethnicité comme «autres» (y compris les femmes de race mixte) et les autres ont été répertoriés comme «ne sait pas».

Le député conservateur Douglas Carswell, a déclaré : «Je pense que nous devons affronter la réalité et que si vous continuez à avoir l’immigration de masse, il va avoir un impact très important sur la démographie de notre pays – et cela va avoir un impact significatif peut-être sur le genre de pays que nous sommes. ”

Le mois dernier, il est apparu que la croissance démographique en Grande-Bretagne est supérieure à celle des autres pays européens.
L’immigration et la hausse de la natalité expliquent que le Royaume-Uni a gagné plus d’immigrés que n’importe où ailleurs dans le continent.

Daily Mail

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites