Résistance Identitaire Européenne

Ethnopolitique

Génocide contre les peuples d'Europe

L'article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide

de l'ONU affirme :

 

« dans la présente Convention, le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après commis, dans l'intention de détruire, en tout ou en partie un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :

a) Meurtre de membres du groupe.

b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membre du groupe.

c) Soumissions intentionnelles du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle.

d) Mesures visant à entraver les naissances au sein d'un groupe. »

 

J'ACCUSE donc tous les dirigeants de mon pays de crime de génocide et de non assistance à peuple en danger.

 

J'ACCUSE nos dirigeants de masquer le déficit de la natalité de notre espèce en interdisant les statistiques qui prouvent que de l'Oural à Gibraltar le taux de fécondité chez les européennes de souche n'est que de 1,3, alors que le taux minimum pour assurer la reproduction

d'une espèce est de 2,1 (3,3 chez les non européens).

 

J'ACCUSE nos dirigeants de promouvoir la dissolution de la famille (première cause de notre dénatalité) en remplaçant l'autorité parentale et professorale par un 'doltoïsme' aussi stupide que malfaisant.

 

J'ACCUSE nos dirigeants de laisser nos enfants sans défense devant les drogues, la

violence, la pornographie, la partialité des programmes scolaires, le prosélytisme homosexuel

(gay pride, gender théorie).

 

J'ACCUSE nos dirigeants de complicité de viol, torture et assassinat pour avoir supprimé la peine capitale. La nature produit des monstres, du trèfle à 4 feuilles, au mouton à 5 pattes. Des responsables dignes de ce nom doivent permettre aux Beethoven de se révéler et d'éliminer les Guy Georges. Ceux qui vendent du sang contaminé, de l'amiante et autres produits assassins doivent avoir le courage d'éliminer physiquement les monstres récidivistes.

 

Ceux qui sont contre la peine de mort sont aussi pour l'avortement ; ils tuent des innocents mais se refont une virginité en sauvant les coupables.

 

 

Faites circuler ce manifeste, adressez-le par mail ET courrier à toutes les personnalités dont vous pourrez trouver l'adresse (politiques, décideurs, sportifs, acteurs, etc.).

Ainsi, politiques et intellectuels ne pourront plus prétendre « je ne savais pas » ; ils devront prendre leurs responsabilités ou ils seront mis en accusation et jugés !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites