Mythologie

Pourquoi les Celtes vénéraient-ils les ifs ?

Publié le . Publié dans Mythologie Celte

Nous savons seulement que cet arbre était important pour les Celtes. En Irlande, il symbolisait l'unité au sein des cinq royaumes. Dans les " viereckschanzen " ou villages celtes, dont on a retrouvé plusieurs traces en Flandre et au sud des Pays-Bas, l'arbre était placé au centre des lieux d'offrandes et des cimetières.

© GettyImage

Les ifs sont des arbres dont la circonférence fait cinq mètres et dont la hauteur peut atteindre 20 mètres. Leurs aiguilles et leurs graines étant exceptionnellement toxiques, ils sont aussi appelés arbres à venin. Ils restent verts et leurs branches peuvent prendre racine lorsqu'elles atteignent le sol. C'est pour ces raisons que cet arbre s'impose à la fois comme un symbole de vie éternelle et de mort. Lorsque les températures sont chaudes, l'arbre libère des substances toxiques qui peuvent mener à des hallucinations. Elles peuvent donner la sensation de flotter entre ciel et terre.

Le bois d'if est particulièrement solide et flexible. Il représente donc un matériau de choix pour la fabrication des arcs. Retrouvé en 1991 dans les Alpes, Ötzi, la momie de glace qui a probablement vécu il y a 5200 ans, avait un arc d'if à ses côtés. Les étymologistes prétendent que les Eburons, une tribu celte qui vivait entre la Meuse et le Rhin, doivent leur nom au terme "eburo", le mot celte pour désigner l'if.

Les Éburons s'appellent donc "les hommes d'if" ou "les hommes qui combattaient avec du bois d'if". En 54 avant Jésus-Christ, les Celtes ont combattu les Romains sous le commandement d'Ambiorix et de Catuvolcos et les avaient temporairement renversés. Mais ils n'avaient aucune chance contre les soldats romains bien entraînés de César. Ambiorix a pu s'échapper, mais Catuvolcos a eu moins de chance. Pour éviter la prison, il s'est suicidé en buvant de la sève d'if.

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites