Résistance Identitaire Européenne

Terre et Peuple Magazine

Editorial - TP Mag n°26

LA GUERRE ETHNIQUE ? NOUS Y SOMMES

Le mouvement Terre et Peuple existe depuis dix ans et, tout au long de ces années, nous n'avons cessé de tirer la sirène d'alarme : à vouloir, comme l'ont voulu les gens qui sont au pouvoir depuis trente ans, une société multiraciale on aboutit à avoir une société multiraciste. Donc inflammable au plus haut degré. Explosive.

On nous a répondu – y compris de soi-disant "amis" – que nous exagérions, que nous voulions nous donner un rôle de prophètes de l'Apocalypse et que nous étions donc de dangereux irresponsables, parfaitement ridicules. Qui est ridicule aujourd'hui ? Nous ou nos vertueux censeurs ? Et encore ceux-ci n'ont-ils rien vu. Nous leur disons, sans satisfaction particulière mais simplement parce que c'est la vérité : ils vont pleurer des larmes de sang.

En effet ne sont qu'une répétition générale les "événements" (le terme rappelle, à ceux qui l'ont vécue, l'époque de la guerre d'Algérie… quand, déjà, on ne voulait pas dire "la guerre") auxquels, médusés, les Français d'origine européenne ont assisté, sur leur écran de télévision ou en direct, pour ceux qui ont le malheur d'habiter les "quartiers défavorisés" (hypocrite et larmoyant euphémisme). C'est un ban d'essai : il s'agissait de tester le degré de réactivité des Blancs, qu'il s'agisse des autorités officielles ou de la population d'origine européenne. Ensuite de quoi on pourrait en tirer des conclusions, des enseignements. Pour la suite…

Face à ce type de guerre – les guerres du XXIe siècle seront des conflits ethniques – les Français d'origine européenne sont déboussolés. Anesthésiés, châtrés, stérilisés, lobotomisés par une idéologie officielle qui les conditionne mentalement jour après jour, depuis longtemps, par l'intermédiaire de l'école, des medias, des Églises les Européens baissent les bras avant de baisser la culotte. On leur instille le poison de la repentance (il est honteux d'être Blanc), du masochisme, de l'autoflagellation. Les Africains rigolent et se frottent les mains.

Jusqu'à quand ? Convaincus que le bétail humain ne pense qu'à la mangeoire – car tout est fait pour cela – les gens qui sont au pouvoir sont persuadés que les moutons ne bougeront pas et se laisseront égorger, le jour venu, par le couteau des bouchers. Ils ont peut-être raison. Ou peut-être pas. On a déjà vu des moutons devenir enragés. Et alors, gare.

Un indice : un sondage CSA, réalisé entre le 17 et le 24 novembre, indique que 56 % des Français jugent le nombre des immigrés trop important. Un Français sur trois (un sur deux dans les communes rurales) n'hésite pas – n'hésite plus – à se dire "raciste" et 63 % (oui, 63 %) estiment que "certains comportements peuvent parfois justifier des réactions racistes". C'est ce que les gens du CSA, consternés, appellent "la levée des tabous" et "une radicalisation ethnocentriste".

Définie dès l'origine de Terre et Peuple, notre mission, simple, a désormais une dimension historique : il nous faut redonner à nos sœurs et frères de sang la fierté d'être eux-mêmes, la volonté de se redresser. Et de se battre. Oui, de se battre. Car le destin est sans pitié pour ceux qui renoncent. Et c'est justice.

P. VIAL

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites