Guerre Culturelle

Enquête : des volontaires ukrainiens coupables de crime de guerre contre des prisonniers russes ?

Publié le . Publié dans Décryptage

 

Une vidéo, diffusée le 27 mars 2022 pendant la guerre en Ukraine, et que la cellule d'enquête vidéo du « Monde » a pu authentifier et recouper avec d’autres images, documente une probable exaction commise par des volontaires ukrainiens contre des prisonniers de guerre russes.

De tels agissements sont strictement prohibés par la convention de Genève, qui fixe les règles à respecter envers des soldats ennemis faits prisonniers : les protéger comme ses propres soldats, ne pas les violenter, les soigner si nécessaire. Les images repérées par l’analyste indépendant Erich Auerbach, et croisées par « Le Monde » à d’autres documents disponibles en ligne, prouvent que des volontaires du bataillon ukrainien Slobozhanshchyna se trouvaient sur les lieux quand les prisonniers russes ont été torturés. S’il n’est pas possible d’affirmer avec certitude que l’individu auteur du tir est directement issu de leurs rangs, le leader du groupe, Andri Ianholenko, apparaît clairement aux côtés des trois victimes, avant les coups de feu. Sollicité par « Le Monde », Andri Ianholenko n’a pas répondu.

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites