Résistance Identitaire Européenne

Chroniques, par Pierre Vial

Qui sème le vent…

 

 

Phrase entendue dans un bistrot de Marseille, au cours d’une conversation entre dockers, dont l’un portait l’insigne de la CGT : « Le Conseil d’Etat est aux ordres du gouvernement et le gouvernement est aux ordres des Juifs ».

C’était, bien sûr, au sujet de l’affaire Dieudonné, dont tout le monde parle. Quelle que soit l’opinion que l’on a de Dieudonné, un constat s’impose : ceux qui l’ont désigné comme ennemi public n°1 et l’ont interdit de parole en ont fait, pour beaucoup de gens, une victime de l’arbitraire du Système en place. Du coup, des questions se multiplient au sujet de ceux qui poursuivent de leur vindicte l’humoriste. Lesquels devraient peut-être se demander si, à terme, tout cela ne risque pas de leur susciter de gros soucis. L’Histoire pourrait les éclairer à ce sujet.

P.V.

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites