Résistance Identitaire Européenne

Chroniques, par Pierre Vial

Sagesse

L’ancien premier ministre russe, Evgueni Primakov, a estimé, dans une déclaration au quotidien de Belgrade Vecernje Novosti (26 mars 2008), que la seule solution, au Kosovo, est de réaliser une division de ce territoire sur une base ethnique, les Serbes encore présents dans des enclaves au sud du pays se déplaçant vers le nord, au contact de la Serbie, afin d’intégrer à celle-ci les zones peuplées de Serbes.

« Sinon, il y aura d’incessants conflits et des innocents en pâtiront ».

C’est évidemment cette solution de partition territoriale qui est la seule viable dans des pays où des communautés ethniques s’opposent depuis toujours. C’est vrai au Kosovo. C’est vrai en Afrique. C’est vrai ailleurs, partout dans le monde (y compris en Palestine). Mais cette solution de bon sens serait un tel désaveu des postulats idéologiques en vigueur que tout sera fait pour l’empêcher. La question décisive étant évidemment : jusqu’où la Russie est-elle prête à aller pour soutenir la Serbie ?

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites