Résistance Identitaire Européenne

Economie

France et Angleterre même combat : suppression en douce des commissariats.

semaine du 21 au 25 août 2017, par Pierre Jovanovic.

Le parallèle entre les deux pays m'étonne toujours, que ce soit au niveau de son islamisation ou du génocide économique qui y détruit le tissu social. Si vous croyez que Sarkozy a été le seul a fermer un maximum de postes de police en Europe, eh bien vous vous trompez. Le Daily Mail a révélé au 5 août que le gouvernement libéral anglais a fermé 40% de tous les postes de police en Angleterre !!!!

 

Ce qui veut dire des milliers de postes de policiers supprimés, ni vu ni connu. Sauf qu'à un moment donné, le vide devient si visible que les gens sont sincèrement choqués: 400 commissariats ont ainsi été fermés les uns après les autres. Le journal donne le cas d'une région de 800.000 habitants qui n'a que 4 postes de police, et que ceux-ci font l'impasse sur les petits délits dont ils ne peuvent même pas s'occuper.

Si vous n'y allez pas pour dénoncer au moins un serial killer qui ravage votre quartier, les Bobbies ne se bougeront pas. C'est un peu exagéré, mais c'est une bonne idée de ce qui se passe en ce moment chez eux.

En l'espace de 10 ans (donc depuis l'explosion de Wall Street, l'argent du public a été pris pour sauver les banques), le nombre d'arrestations par la police anglaise a baissé de... 600.000 !!!! Alors que le nombre de migrants illégaux est en hausse massive ainsi que le nombre de délits et cambriolages.

Bref vous voyez que la "dette bancaire" est bien en train de détruire tous les services sociaux, et pas seulement en France: Grande-Bretagne même combat, et perdu d'avance.

Je n'ai aucune idée combien de temps cette politique d'austérité peut tenir, mais à un moment donné, les gens finiront par craquer et soit se révolteront, soit se suicideront. Dans tous les cas, ils feront la police eux-mêmes.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2017

Imprimer E-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites