Résistance Identitaire Européenne

Economie

Les actionnaires du CAC 40 se gavent de plus en plus.

Les grandes entreprises françaises ont augmenté de plus de 12,8 % les dividendes et les rachats d’actions en 2018.

Les actionnaires des entreprises du CAC 40 peuvent se frotter les mains. Selon l’étude annuelle réalisée par les auteurs de La Lettre Vernimmen.net, les principales entreprises françaises ont augmenté de plus de 12,8 % les dividendes et les rachats d’actions en 2018. Elles n’avaient pas été aussi généreuses avec leurs actionnaires depuis 10 ans.

Au total, les entreprises ont redistribué aux actionnaires 57,4 milliards d'euros dont 10,9 milliards d'euros de rachat d’actions. Sur les 40 entreprises du CAC 40, trois seulement ont réduit la distribution de dividendes : Engie, Technip et Carrefour.

La palme de la générosité revient à Total (10,1 milliards), Sanofi (4,8 milliards) et BNP Paribas (3,8 milliards). Ces trois entreprises représentent près d’un tiers de cette distribution. Si l’on y ajoute AXA, LVMH, L’Oréal et Schneider, ces sept entreprises représentent 51 % des sommes redistribuées.

Cette année, plusieurs entreprises ont décidé de verser une partie de leurs dividendes en actions, dont Total (à hauteur de 2,4 milliards) et Danone (770 millions).

Autre signe de la bonne santé des entreprises, beaucoup ont aussi utilisé le levier des rachats d’actions, pour un total de 10,9 milliards d'euros. Si cette opération permet aux entreprises de renforcer leur autocontrôle, elle peut aussi être le signe que ces sociétés vont chercher dans les prochains mois à faire de la croissance externe en achetant des entreprises via des échanges d’actions.

source : Le Parisien| 09 janvier 2019

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites