Résistance Identitaire Européenne

Dimanche 4 octobre 2009 :


XIVe Table Ronde de TERRE ET PEUPLE :


"Pour la Reconquête, reviens Charles Martel !"


à Villepreux

 

minipoitiersxb2

XIVe TABLE RONDE DE TERRE ET PEUPLE

 

 

XIVe TABLE RONDE DE TERRE ET PEUPLE

 

Dans le cadre toujours aussi prestigieux et accueillant du domaine de Grand’Maisons, à Villepreux, se sont retrouvés le 4 octobre les 682 participants à la Table Ronde de Terre et Peuple, qui a démontré ainsi une fois de plus sa capacité de mobilisation et celle, pas si fréquente, d’inscrire dans la durée son action. Ce fut une étape importante dans le travail de longue haleine que nous avons entrepris. Une étape parmi d’autres dans le cadre d’un combat identitaire multiforme car nous n’avons pas, contrairement à d’autres qui ont une mentalité de type trotskiste, la prétention d’incarner à nous seuls une lutte qui doit rassembler et non diviser les forces encore saines de notre peuple. Au moment où les sirènes sarkozystes font tout, en utilisant comme relais un de Villiers rallié à la gamelle UMP, pour enrégimenter des supplétifs et des mercenaires au sein du camp identitaire – ceci pour de pitoyables manœuvres électoralistes, en faisant miroiter la perspective de strapontins qui permettraient à certains de devenir « fréquentables » (car intégrés désormais dans le Système). La manœuvre, hélas classique, a bien souvent fonctionné au cours des décennies passées…

Mais laissons cela à ceux qui veulent aller à la soupe. Nous, nous avons choisi la longue marche de la Fidélité. C’est ce dont sont venus témoigner nos camarades qui, venus d’Autriche, de Flandre, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, du Portugal ont rappelé que la lutte de résistance et de reconquête est désormais un impératif pour tous les Européens, aucun pays n’échappant à la menace de mort qui pèse sur son identité.

En plaçant la journée du 4 octobre sous le symbole de Charles Martel, nous avons voulu rappeler que seuls ceux qui refusent le combat sont perdus. Un combat qui exige le rassemblement et l’union de toutes les bonnes volontés, sans exclusive, sans esprit de chapelle. C’est ce que nous avons entrepris, en France, en choisissant de travailler en collaboration avec des revues (Synthèse Nationale, Réfléchir et Agir) et des mouvements (NDP, PDF, MNR) qui savent choisir l’unité d’action plutôt que les sordides rivalités de boutiques et les humeurs chagrines d’egos sur-dimensionnés.

Si nous le voulons vraiment, L’AVENIR NOUS APPARTIENT !

 

P.V.

 

Les interventions des orateurs du 4 octobre seront prochainement audibles et visibles sur notre site Terre et Peuple. Soyez attentifs.

 

Stand des Amis de Jean Mabire

 

Le stand des Amis de Jean Mabire

ImprimerE-mail

XIVe TABLE RONDE DE TERRE ET PEUPLE

XIVe TABLE RONDE DE TERRE ET PEUPLE

Dans le cadre toujours aussi prestigieux et accueillant du domaine de Grand’Maisons, à Villepreux, se sont retrouvés le 4 octobre les 682 participants à la Table Ronde de Terre et Peuple, qui a démontré ainsi une fois de plus sa capacité de mobilisation et celle, pas si fréquente, d’inscrire dans la durée son action. Ce fut une étape importante dans le travail de longue haleine que nous avons entrepris. Une étape parmi d’autres dans le cadre d’un combat identitaire multiforme car nous n’avons pas, contrairement à d’autres qui ont une mentalité de type trotskiste, la prétention d’incarner à nous seuls une lutte qui doit rassembler et non diviser les forces encore saines de notre peuple. Au moment où les sirènes sarkozystes font tout, en utilisant comme relais un de Villiers rallié à la gamelle UMP, pour enrégimenter des supplétifs et des mercenaires au sein du camp identitaire – ceci pour de pitoyables manœuvres électoralistes, en faisant miroiter la perspective de strapontins qui permettraient à certains de devenir « fréquentables » (car intégrés désormais dans le Système). La manœuvre, hélas classique, a bien souvent fonctionné au cours des décennies passées…

Mais laissons cela à ceux qui veulent aller à la soupe. Nous, nous avons choisi la longue marche de la Fidélité. C’est ce dont sont venus témoigner nos camarades qui, venus d’Autriche, de Flandre, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, du Portugal ont rappelé que la lutte de résistance et de reconquête est désormais un impératif pour tous les Européens, aucun pays n’échappant à la menace de mort qui pèse sur son identité.

 

En plaçant la journée du 4 octobre sous le symbole de Charles Martel, nous avons voulu rappeler que seuls ceux qui refusent le combat sont perdus. Un combat qui exige le rassemblement et l’union de toutes les bonnes volontés, sans exclusive, sans esprit de chapelle. C’est ce que nous avons entrepris, en France, en choisissant de travailler en collaboration avec des revues (Synthèse Nationale, Réfléchir et Agir) et des mouvements (NDP, PDF, MNR) qui savent choisir l’unité d’action plutôt que les sordides rivalités de boutiques et les humeurs chagrines d’egos surdimensionnés.

 

Si nous le voulons vraiment, L’AVENIR NOUS APPARTIENT !

P.V.

Les interventions des orateurs du 4 octobre seront prochainement audibles et visibles sur notre site Terre et Peuple. Soyez attentifs.

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites