Résistance Identitaire Européenne

Eveilleurs de Peuples




eruope_cent_drapeaux

Yann Fouéré : présent !

Yann Fouéré : présent !
Yann Fouéré a été un combattant exemplaire de la cause identitaire bretonne, de la cause identitaire celtique (pourchassé par les Jacobins français, il a vécu au Pays de Galles et en Irlande), de la cause de l’identité et de la liberté des peuples. Il aura tout donné, jusqu’au bout, à sa patrie bretonne, cette terre de fierté indomptable, cette terre enchantée où coulent les sources sacrées de notre plus longue mémoire.
J’ai, parmi mes plus précieux souvenirs, cette visite que nous fîmes à Yann Fouéré, avec Jean Mabire, Xavier et Olivier. Nous avions devant nous un vieux monsieur dont les yeux pétillaient d’une inaltérable et malicieuse jeunesse.
Que nos jeunes camarades se plongent dans la lecture des ouvrages de Yann Fouéré. Ils y trouveront une belle leçon d’intelligence, de courage, de ténacité, d’indéracinable volonté de fidélité à un idéal.

 Pierre Vial

 

 

 

 

Il a été enterré mardi 25 octobre 2011 à 14h30 en la basilique Notre-Dame de Bon Secours à Guingamp.

 

Un grand patriote vient de nous quitter et je ne pense pas qu’il soit judicieux de répéter sur cet espace militant ce que tout le monde est censé connaître de la biographie de Yann Fouéré et de son engagement pour sa patrie ; la Bretagne. Le site de la Fondation Yann Fouéré est une excellente source de renseignements.

Pour ce qui me concerne, je suppose que les éloges des militants qui l’ont côtoyé et milité à ses côtés, ses amis, ses fidèles lecteurs seront nombreux et sincères. J’ose espérer, par contre, que tous ceux qui l’ont combattu dans le mouvement breton, ont utilisé les calomnies, les médisances, les ragots, les insultes, auront la décence de se taire. Yann a toujours préféré le combat construit, solide, cherchant à faire vibrer l’intelligence.

 

J’ai connu Yann au début des années 70 en adhérant à Strollad Ar Vro. Puis lors de la création du POBL, en 1982, après ma libération des geôles françaises… et ainsi pendant près de 40 années. Yann Fouéré a toujours été fidèle à ses idées : nationaliste breton et fédéraliste européen. Ce combat pour une Bretagne Libre dans l’Europe des peuples était en quelque sorte son chemin de croix. Fin politique il a toujours su m’impressionner dans les circonstances les plus tendues. Excellent écrivain, il a su, par ses nombreux ouvrages, éveiller la conscience politique de beaucoup de Bretons. Yann Fouéré a voué sa vie à la Bretagne… tout le monde ne peut en dire autant.

Un article lui avait été consacré il y a quelques temps dans la revue War Raok. Il va de soi qu’un autre article, plus détaillé sur vie de militant exemplaire, sera en bonne place dans le prochain numéro.

Pour conclure, je dirai que la Bretagne, le peuple breton, tous les peuples sous le joug du colonialisme français, mais également tous les peuples européens privés de leurs droits les plus élémentaires, viennent de perdre un grand défenseur de la LIBERTÉ

 

 

four

 

eruope_cent_drapeaux

ImprimerE-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites