Résistance Identitaire Européenne

Lignes de Front

NEO-LIBERALISME ET APOLLINISME

 

ou Pourquoi le néo-libéralisme est totalement incompatible avec l’apollinisme

Nubila per ritum ducatis tempora cunctis

 

« Vous devez passer les temps sombres en vous entraidant et dans l’accomplissement des rites » Inscription du mithræum de Santa Prisca (Rome)

mitreo di santa prisca

 

Le néo-libéralisme érigé en dogme par nos gouvernants (j'entends ceux de notre pays et d'une grande partie des pays occidentaux) prône l'enrichissement illimité, en tous cas pour les actionnaires des sociétés, faisant fi de l'appauvrissement des populations et de l'épuisement des travailleurs et des ressources de la planète. On est typiquement dans un cas d'Hybris (= « démesure »), qui est le péché suprême pour les anciens Grecs, c'est-à-dire l'éthique apollinienne delphique.

Évidemment ces oligarques néo-libéraux ne sont pas bêtes : ils savent que leur course au profit illimité a déclenché, déclenche et déclenchera des soulèvements populaires de type gilets jaunes, manifs anti-passe sanitaire, grèves, etc…, qui pourraient leur être dommageables. Leur manière d'y remédier est de pratiquer systématiquement le mensonge afin de dégonfler ces révoltes : style « je vous ai compris », « je vous entends », etc… et de jeter aux « chiens » quelques os à ronger tout en faisant l'inverse de ce qu'ils disent ! D'une manière générale, ils pratiquent la novlangue orwellienne où les mots utilisés par le système veulent dire l'opposé de leur acception (par exemple « liberté » veut dire « esclavage »). Or le mensonge est l'autre « valeur » anti-apollinienne.

L'éthique apollinienne, basée sur la vérité et la mesure, est donc absolument incompatible avec les anti-valeurs d'hybris et de mensonge véhiculées par cette idéologie typique du Kali-Yuga qu'est le néo-libéralisme.

Au surplus, cette doctrine mondialiste prône l'effacement des cultures, identités et traditions, dans un souci d'optimisation du marché mondial. Or le retour de l’âge d'or se fera sous l'égide d'Apollon (de Kalki, dernier avatar de Vishnou pour l’hindouisme) : c'est le sens de notre engagement. Celui-ci est basé sur la plus longue mémoire : indo-européenne d'abord, puis européenne pour l'Antiquité et l'ère moderne. Voilà pourquoi la destruction de notre culture, remplacée par une sous-culture mondialiste nous est insupportable !

Nous appelons tous ceux et celles conscients de cette situation à rejoindre notre lutte. Nos ennemis sont puissants, mais nous sommes déterminés. Le combat sera long, il coûtera de la sueur et des larmes. Nous-mêmes n'en verrons pas l'issue. Mais ce sera notre honneur d'avoir mené la lutte pour le retour du dieu de la lumière dans nos consciences et celles de nos descendants !                                                

Eι Aπoλλων !

Jean-Christophe MATHELIN

(Texte paru en éditorial dans le n°55 de la revue Solaria https://solaria.skyrock.com/)

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites