Résistance Identitaire Européenne

Fêtes Païennes

Les Saturnalia de décembre

file

 

Rome fêtait les Saturnales, chaque année, du 17 au 24 décembre. Elles faisaient partie des fêtes agricoles qui, commencées en automne, au moment des semailles, se prolongeaient jusqu’au solstice d’hiver que commémoraient ces fêtes, placé par erreur le 25 décembre lors de la réforme du calendrier par César. Elles étaient également une fête en l’honneur de Saturne dont le culte était attesté à Rome depuis la plus haute antiquité, mais dont les origines sont difficiles à cerner, les tentatives d’explication de celles-ci étant d’invention assez récente[1]. Toutes les fêtes de décembre avaient un caractère agraire.

Lire la suite

Imprimer

Pour la défense de Noël

dalli

 

Le 30 novembre, la Commission européenne a retiré le « dossier inclusif » demandant de ne pas utiliser le terme « Noël ». Les protestations et l'indignation générale ont empêché la réalisation du projet et l'UE l'a retiré. Le dossier avait été proposé par la commissaire à l'égalité, la socialiste maltaise Hellena Dalli, pour qui les vœux de Noël « excluent les citoyens européens d'autres origines ». Cependant, trois jours après avoir présenté le projet anti-Noël, Dalli a officiellement félicité la Hanukkah juive.

Lire la suite

Imprimer

Noël, la beauté dans la vie…par Dominique VENNER

 

Nous approchons des fêtes de Noël (l’autre nom du Solstice d’hiver). Associée au sapin toujours vert, Noël a toujours été célébré dans les pays d’Europe depuis des temps immémoriaux comme la grande fête présageant le renouveau de la Nature et de la vie après la dormition de l’hiver. On ne peut s’empêcher de penser que l’Europe, elle aussi, sortira un jour de son actuelle dormition, même si cela est plus long que dans le cycle de la Nature.

Lire la suite

Imprimer

YULE et Solstice d'hiver : aux origines cachées de Noël

 

yu noe 

 

JUL (ou YULE), le Solstice d'Hiver consacré à Wotan/Odin, arrive à grands pas. C'est ce Solstice d'Hiver païen qui fut naguère détourné par l'Eglise chrétienne pour en faire Noël, en le décalant simplement au 24-25 décembre, date à laquelle s'achevaient les Saturnales de la Rome antique, et où l'on célébra aussi à partir d'une certaine époque Sol Invictus, le Soleil Invaincu, de même que, plus marginalement, la naissance du Dieu Mithra, lui-même divinité solaire.

Lire la suite

Imprimer

Samhain (Samain), Toussaint, nuit d’Halloween et Fête des morts. Origines

 téléchargement

 

Rebaptisée « Halloween » après que le pape Grégoire IV eût introduit en France, en 837, la Toussaint fixée au 1er novembre, la fête celtique de Samhain existait voici plus de 2500 ans et se déroulait tous les 31 octobre : adoptée par les Gaulois, elle marquait pour les peuples celtes la fin de l’été, le début d’une nouvelle année, et constituait un moment privilégié de rencontre entre vivants et morts.

D’origines distinctes, la « fête de tous les saints » et la « fête de la nouvelle année celtique » ne doivent pas être confondues avec une troisième, le Jour des morts fixé dès 1048 au 2 novembre.

 

Imprimer

Samain/Halloween, fête Celtique ou europaïenne?

 

Je n'aurais pas la prétention de vous "révéler des vérités cachées" ou autre phrase toute faite sur les origines de "Halloween", mais au cours de cette vidéo vous découvrirez que les racines de cette fête sont probablement bien plus anciennes et plus répandues que la période et l'ère d'influence Celte à laquelle on l'attribue généralement...

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites