ACCUEIL

Derniers articles

Terre et Peuple - Résistance Identitaire Européenne

2014 - XIXeme Table Ronde de Terre et Peuple

La Table Ronde de TERRE ET PEUPLE est chaque année le principal rendez-vous des résistants identitaires, ces « rebelles » guidés par la mémoire de Dominique Venner pour mener le combat de survie de nos peuples européens.

Venez nous rejoindre à ce rassemblement de fraternité militante, ouvert aux sympathisants du mouvement.


XIXe Table Ronde

 

 

Pour les fêtes de Yul (Noël) et de fin d'année, pensez à acheter identitaire, pensez à nos amis exposants de la Table Ronde. Ils seront plus d'une trentaine et forcément vous trouverez de quoi satisfaire vos recherches d'achats et de cadeaux.

 

ACHETEZ IDENTITAIRE, VENEZ A LA TABLE RONDE DE TERRE & PEUPLE , LE 7 DÉCEMBRE !

 

Flyer_TP_tableronde_2014_copier

Terre_et_Peuple_2014

 



 

Soutien à Philippe Layat ! Non à la loi du foot buisiness !


Soutien à Philippe Layat ! Non à la loi du foot... par terreetpeuple
 

Editorial (English Version) - TP Mag n°61

Storm warning

 

The closure of MacDonald installed on the Red Square of Moscow had a strong symbolism value that has been immediately understood worldwide. To the fury of Westerners who blamed, rightly Putin, “an aggressive herald of a panationalism anti-westerners Russian” (Le Monde, September 7th). Bad players, they denounce the tit for tat. A response that is only the beginning…

 

While the French are invited to focus on the bad vaudeville, which is the settlement of scores between his former partner and pathetic Hollande, he is going down in front of the dictates of Washington. But no more, as the other Europeans "leaders" (what do they manage?), as spineless as him. We will definitely seen it all, with these socialists (or supposedly) that claim to give moral lessons to everyone: a Secretary of State for Foreign Trade, Thévenoud Thomas, who does not pay his taxes while the state fiscal condition have decreased since the late of July, of about 6.3 billion euros. This decline might be due to the reduction of the amounts received under the corporate income tax, this following the entry into force of the tax credit for competitive employment (CICE: ‘Competitivité et emploi’), a gift from Holland-Valls to the MEDEF. On the other hand, of course, the amount of effort required from taxpayers fall away, as anyone can see on his tax form. Icing on the cake, Thévenoud "forgot" to pay his rent for years. And of course he intends to retain his seat as a Congressman, because the ‘soup is good’. It applies the motto of an average politico: lower, lower and lower. Do they still really wonder about the gloominess of citizens?

 

Meanwhile, serious things are happening elsewhere. For example, Portugal is a country which has the misfortune of being a testing ground for the neoliberal claim that guide the destiny of the world, especially countries in difficulty. He is showing, to some governments which in fact govern nothing, how to behave. That is, the Portuguese "government" announced on September 5th having sold, to institutional investors, the 31.5% it still held in the CTT postal group. This operation is part of privations negotiated in May 2011, with the European Union and the International Monetary Fund, in "exchange" for financial support of 78 billion euros. In fact, the Portuguese State has agreed to sell its right of control on the postal system, i.e. a part of its sovereignty. Postal workers from other countries, including France, had to worry about it because the nationalist intimidation will not stop at the borders of Portugal, especially as the "experts" tell us that the Brussels notion of border is now obsolete.

 

The Chinese are smiling. They maintain their ambitions on the world economic markets. They pretend a place among the group of major industrial countries of the atom: apart from a national program, which aim of improving the capacity of power station on their territory by 2020, they intend to sell overseas Chinese expertise, because of a 100% reactor.

 

At the same time, the Chinese e-commerce leader Alibaba (sic) performs a New York stock exchange listing, which will be the most important entrance in history. He hopes, with ease, to conquer the world. As soon as he understands that the creation of a website dedicated to Chinese companies, which are eager to introduce their products to foreign buyers corresponded to a critical stage of the Chinese economic growth, its founder Jack Ma (real name My Yum) conducted a breathtakingly high growth. The group created by Jack Ma displays an impressive success. Its turnover reached, for the year 2013-2014, 52.5 billion yuan (6.5 billion euros), up 52% after surging in the previous year, of about 72%. The business volume traded on its platforms reached 208 billion euros. Alibaba earn more money as Amazon and eBay combined ... The holding company controls a multitude of companies, all Chinese, corresponding to different jobs.

 

Talk about this and that. We keep saying this since a long time, without tiring: immigration is the most dramatic challenge France and Europe are facing. The Financial Times recently admitted that Italy has recorded, in late August, an absolute record of 100,000 illegal immigrants a year. In front of this breaker wave, even Le Monde must recognize (10 September): "We must tell the truth (...) The European Union is the territory that hosts more migrants in the world. The growth of illegal immigration reached tremendous levels." But "the issue is not a priority for the European Union (....). It spends less than 1% of its budget to this central question in life about the immigration. The result is disastrous”. So what to do? Le Monde gives an answer worthy of him: "Stop illegal immigration is not easy for everyone." False. We know, us, that it is, in fact, a question of political desire and courage, freed from taboos.

 

Furthermore, the European ‘house’ is threatened by fire. While the crazy of Allah keep recruiting in "sensitive areas" of French cities (as in other European countries), they develop their settlements in both Africa and Asia. Their recruits, which are holding a passport from a European country, are young, motivated as to be ready for anything. The worst abomination, far from discouraged these nutcase, excite them and they stimulate themselves through videos, showing how a man is decapitated with a butcher knife.

 

While the Washington-Tel Aviv axis believes we can break this momentum with cannon, tanks and bombers, Europeans discovered with shock the reality: the sadistic barbarism is not in front of their door, it is already in their home. They also discover the inconsistency, the poorness of politicians, left and right, supposed to assume responsibilities at the highest level when they are in fact powerless, irresponsible, incompetent, unconscious, sold. The weight of realities is, in fact, days after days, making its way into consciousness. Bitterness and anger accumulate. When is the spark that set fire to the plains? Without being a soothsayer, we are confident that the hour approaches. Those who want to survive should have this in mind. One hope: the affirmation of carnal motherlands. Scotsman (failure of independence is only temporary) and Catalans (they were 1.8 million to sing ‘Els Segadors’, their national anthem in the streets of Barcelona on September 11th) are leading the way. Others will follow.

 

Pierre Vial

Translation by Rory

 

MAXIME ET MICKAEL

Il était une fois deux jeunes hommes, presque des gamins, âgés de 22 ans, deux bons petits gars, sans histoires. Le premier s'appelle Maxime (Hauchard), il est né à Bosc-Roger en Roumois, dans l'Eure, le trou du cul du monde ; il vivait dans une zone pavillonnaire au sein d'une famille de Français moyens, sans histoires. Le second s'appelle Mickael (Dos Santos), il est né à Champigny-sur-Marne, il est d'origine portugaise et sa mère fait des ménages. Tous deux étaient de bons catholiques (autrefois).

L'ennui, c'est qu'ils sont devenus des monstres. Une vidéo les montre décapitant eux-mêmes des soldats syriens. Attention, pas comme l'instrument raffiné du docteur Guillotin, qui coupait les têtes selon les pointillés et les faisait tomber proprement dans de petits paniers d'osier recouverts de linge blanc amoureusement brodé. Non, une bonne décapitation à la sarrasine ou à l'ottomane, comme autrefois, au couteau plus ou moins bien aiguisé. Avez-vous vu un homme en train de se faire égorger, ou même un mouton ? Non ? Alors, je vais vous raconter. Il y a d'abord les préparatifs où l'on voit le condamné pleurer, se tortiller, supplier, hurler, se faire dessus. Et puis, le couteau commence à fouiller les chairs, butant sur les cartilages et rebondissant sur les vertèbres. Ah ! Il en faut du courage et de la persévérance pour faire cela. C'est admirable ! Au bout d'un moment, long, très long, très très long, la tête tombe enfin. Ouf ! Mais pendant quelques minutes, le cerveau fonctionne encore, les yeux roulent, la bouche se convulse, mais les sons se perdent dans un gargouillis de bidet ; et le corps, lui, est pris de soubresauts, cherchant la tête qui lui manque. Vous trouvez cela horrible ? Moi aussi. Il paraît qu'il ne faut pas en parler parce que c'est trop affreux. Je ne suis pas d'accord : il faut au contraire le montrer pour qu'on sache à quel niveau de barbarie ces gens sont arrivés. De bons petits Français, des « de souche », pas des immigrés de troisième ou quatrième génération.

C'est bien la preuve de la faillite de cette République infâme et de cette religion des droits de l'homme. Faillite de l'éducation parentale (mais pour éduquer, il faut avoir été éduqué soi-même), faillite de l'enseignement (ou anti-enseignement ?), faillite de l'encadrement des adultes, des chefs, des politiques, des directeurs de conscience, des curés, des laïcs... Un tombereau de lâcheté ! A force de nier les valeurs et de vouloir imposer un système d'antivaleurs, voici ce qu'on récolte : des gamins révoltés, paumés, privés de repère, qui croient trouver dans une religion archaïque et incohérente un esperanto métaphysique.

Parlons-en un peu de cet islam. L'un fréquentait la mosquée d'Elbeuf (parce qu'en Normandie profonde aussi, il y a des mosquées) et l'autre celle de Villiers-sur-Marne. Des mosquées où il n'y a que des bons musulmans, des musulmans de cet « islam de France » si tolérant. Deux mosquées parmi les 3 000 que compte la France aujourd'hui (contre cinq en 1965) !

Je n'ai rien contre l'islam ; après tout, si des gens veulent croire au paradis d'Allah et à ses 72 vierges, c'est leur droit. Cependant, je ne sache pas que les églises catholiques ou orthodoxes, ou les temples bouddhistes soient des fabriques de barbares. Alors, oui à l'islam, mais là-bas, chez lui. Chaque année, ces centaines de milliers d'immigrés de confession musulmane envahissent notre Europe. Même si un sur mille est un fauve, ils sont donc des centaines à s'installer chez nous chaque année et à préparer le djihad. Sans parler de tous nos « de souche » convertis qui partent faire le djihad et dont la plupart – malheureusement – reviendront un jour : le préfet Pierre N'Gahane, « responsable du volet prévention dans le plan gouvernemental de lutte contre la radicalisation et les filières djihadistes » avoue, impuissant, que trois à quatre jeunes se radicalisent chaque jour !

Reviens, Charles Martel, ils sont devenus fous !

Alain CAGNAT

 

De qui se fout la CGT ?

Le syndicat CGT du centre hospitalier spécialisé du Vinatier, situé à Bron (69), a eu le culot monstre de justifier les dépenses pour la rénovation du nouveau logement de son secrétaire général Thierry Lepaon. Dépenses qui sont estimées entre 130 000 et 150 000 €. Dans son dernier tract, la CGT Vinatier indique qu' « il n'y a pas d'argent public engagé, c'est notre syndicat que cela regarde... » Ah bon ? Pas d'argent publique engagé ? Et comment est financé principalement le syndicat CGT ? A 34% par les cotisations (1), un peu par la vente de muguet ou de merguez, tout le reste par diverses subventions publiques et parapubliques... Tout en sachant que quand vous cotisez à un syndicat professionnel représentatif assurant la défense de salariés ou de fonctionnaires, vous pouvez avoir un crédit d'impôt représentant 66 % des cotisations annuelles versées (2). Donc cela veut dire que les deux tiers de la cotisation sont payés par de l'argent public... Imaginons un instant que ces travaux furent réglés effectivement par les seules cotisations ou par une énorme vente de merguez et de frites à la fête de l'Humanité : est-il normal de dépenser autant pour une rénovation (et achats de vaisselle, du linge de maison, du textile, des fleurs, de la décoration, des ustensiles de cuisine, une cafetière et de plusieurs télévisions accompagnées d'un home cinéma, et sans parler de la cave à vins!(4) ?? Ce qui correspond au minimum à 750 cotisations annuelles à la CGT. Les modestes salariés doivent apprécier... Il faut savoir également que ce logement venait déjà d'être rénové ! N'oublions pas que la CGT doit verser en plus un loyer de 2500 euros par mois (4) pour cet appartement de fonction situé à Vincennes. Il est vrai que Vincennes est une ville de prolétaires...(5) Il est étonnant de voir que les plus grands donneurs de leçon qui prônent le « vivre ensemble », se gardent bien d'être en accord avec leurs idées... La mixité sociale et raciale, c'est bon pour le Français de base mais pas pour l'élite bien-pensante ! D'ailleurs, selon Egalité et Réconciliation, Thierry Le Paon ferait aussi parti d'un club très fermé créé par l'UIMM (le patronat de la métallurgie), appelé Quadrilatère, qui réunit patrons, DRH, syndicalistes, journalistes et experts. Ce que ses détracteurs au sein de la CGT ne manquent pas de dénoncer comme « un problème majeur pour l'indépendance de la CGT ». (6)

 

La CGT peut bien se plaindre de « l'acharnement, à la veille des élections professionnelles... », mais à force de justifier l'injustifiable, il ne faudra pas qu'elle s'étonne si de plus en plus de salariés se détournent de cette centrale syndicale qui essaye de vous faire avaler des couleuvres...


Yann

chut

 

Sources :

1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Financement_des_syndicats_de_salari%C3%A9s_en_France

2. http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1.xhtml

3. http://www.rtl.fr/actu/politique/thierry-lepaon-fait-payer-ses-travaux-par-la-cgt-le-devis-initial-etait-de-150-000-euros-7775063080

4. http://www.leparisien.fr/economie/cgt-l-etrange-devis-de-l-appartement-de-thierry-lepaon-29-10-2014-4249841.php

5. http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/villes-vivent-plus-riches-560424.html

6. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-nouveau-patron-de-la-CGT-sera-un-franc-macon-15666.html

 

Pour plus de révélations, vous pouvez vous abonner à l'excellente revue Faits et Documents d'Emmanuel Ratier.

 

la religion des Indo-Européens

''Spiritualité non révélée, immanente, et marquée par une forte sacralité, la religion des Indo-Européens est païenne (paganus, paysan) en ce sens qu’elle est particulière à un terroir donné, donc non universelle, et reflet de la diversité des peuples.''

 

Bernard Marillier

 

 

athena

 

Les curieuses économies de la CPAM du Rhône

Pour les personnes désireuses de partir plus d'un mois à l'étranger, la caisse primaire d'assurance maladie dispose d'un système de dérogation permettant au pharmacien de délivrer et de facturer le nombre de mois souhaités par le patient en une seule fois. La règle habituelle étant la délivrance et la facturation mensuelles. Les conclusions de l'enquête sur la répartition des demandes de dérogation révèlent que 47% de celles-ci concernent un départ au sein de la CEE, mais omettent de détailler les 53% de celles concernant un départ dans un pays hors de la CEE.


A la lumière de cette enquête, l'assurance maladie vient de décider (voir courrier-ci-joint) que la dérogation ne concernera plus les départs pour un pays de la CEE...en revanche les sommes astronomiques dépensées pour les traitements des individus issus de l'immigration africaine continueront sans aucun frein.


Des mesures de santé publique racialistes, mais pas en faveur de notre peuple.

 

Aloys Durans

 

assurmaladie
 

Des capitalistes tricheurs, profiteurs et voleurs

Une enquête, réalisée par un consortium de journalistes d’investigation appartenant à 40 grands media (dont Le Monde, The Guardian, Süddeutsche Zeitung, Asahi Shimbun, la télévision publique canadienne Canadian Broadcasting Corporation) révèle que des milliards d’euros de recettes fiscales  ont disparu grâce à un système d’évasion fiscale reposant sur des accords fiscaux secrets entre le Luxembourg et plus de 300 multinationales dont des géants comme Apple, Amazon, Verizon, AIG, Heinz, Pepsi, Ikea, la Deutsche Bank, Axa, le Crédit agricole,Fiat, etc…  Ceci au détriment des Etats privés de ressources légitimes dont beaucoup auraient grand besoin par les temps qui courent et alors qu’une pression fiscale de plus en plus insupportable pèse sur les citoyens, décourageant bien souvent de petits et moyens entrepreneurs qui sont pourtant les meilleurs pourvoyeurs d’emplois.

Devant l’ampleur du scandale l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s’est crue obligée d’intervenir auprès du Luxembourg. En vain. Celui-ci ne veut en rien renoncer à un système dont il tire profit tout autant que les tricheurs. Pierre Gramegna, le ministre des finances du Luxembourg, a eu le culot de déclarer, la main sur le cœur : « Nous devons concourir à la transparence ». Quant à Jean-Claude Juncker, le nouveau président de la Commission européenne (et ancien premier ministre du Luxembourg entre 1995 et 2013), il a déclaré qu’il « s’abstiendrait d’intervenir ». Ponce Pilate est toujours bien vivant…

P.V.

 

Pierre Vial - 8e journée Nationaliste et Identitaire

 

Casapound : par amour des leurs